Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 20:47

 

Billet d’humeur d’une randonneuse déconfinée...après un long délaissement…

 

 

 

        Depuis des mois, des années dois-je dire, je me sens comme écartée de son regard. Pour bien le connaître, je le sais, son comportement n’a rien de dédaigneux. Non, il s’agit d’un évitement à l'égard de ce que je suis devenue. C’est à dire vieille et démodée.

     Mise à distance de ses projets, il me reste les souvenirs du temps où je fus sienne. Je repasse en boucle les moments merveilleux que nous avons partagés. L'Italie, un peu d'Autriche, de Yougoslavie, la Suisse, l'Angleterre. Je pourrais, pendant des heures, vous conter les épisodes de certains nos périples, des drôles, des cocasses. En particulier en pleine montagne dans le Frioul, en Italie, où un violent orage nous conduisit à demander asile dans une maison de retraite à l’enseigne de la faucille et du marteau. Nous y fûmes chaleureusement accueillis, nourris et hébergés dans une ambiance tout de même quelque peu surréaliste. Mais à quoi bon revenir sur un passé qui réveille douloureusement en moi, ce qui aujourd’hui semble lui être devenu muet.

 

1985, époque de ma gloire...sur la route en direction de la Suisse

 

   Ce matin encore, sans mot dire, je l’ai vu venir dans ma direction. Cependant, depuis des lustres, je le sais, il ne vient plus pour moi. Il vient chercher ma sœur. Celle à laquelle à présent il me préfère au grand dam de ce que je peux en souffrir. Il n’y a pas de jalousie dans ma remarque, mais et sans toutefois pouvoir le lui manifester, le constat de trahison me peine cruellement.

   À peine sortie du gîte que nous avons en commun, c’est d’elle dont il prend soin. C’est elle qu’il bichonne. Ma tristesse n’a pas de borne quand de moi, ils s’éloignent. Quand ils s'en vont... tous les deux.

 

 

    Je sais, pour avoir été sa complice pendant des décennies ce dont, elle et lui, vont me priver, même si en ce début de printemps leur course journalière ne sera pas longue. Pour en avoir été guidée pendant des années, ils vont à coup sûr prendre la direction du nord. Celle qui va les éloigner de la ville. À eux la campagne. À eux les douces odeurs de la terre fraîchement labourée. À eux les grands espaces décorés des premières fleurs de l’année. À eux les chemins muletiers absents de toute circulation automobile. Ils sauront, de mémoire, reconnaître leur itinéraire dés que l’occasion leur en offrira l’opportunité. Les Monts de Vaucluse auront alors leur faveur pour un entraînement en moyenne ascension et ce en vue de préparer leur programme d’été, où là, il s’agira de vrais cols à escalader. Vars, Izoard, le Galibier, pour ceux situés dans le Briançonnais en seront les premiers choisis. Plus tard et comme nous le faisions autrefois, ensemble, l’Iseran avec ses 2764 mètres sera leur Graal de l’année.

   Le dernier test avant la grande montagne sera bien évidemment la grimpée du Géant de Provence. Elle, avec son expérience maintenant acquise le sait; qui à pu écheller le Mont Ventoux est assuré de la meilleure des préparations pour tout autre sommet à gravir.

   Ils sont partis. Me voilà seule, délaissée dans ce coin de maison où la porte entrouverte laisse passer les premiers rayons de soleil d’une matinée prometteuse. Aujourd’hui, c’est la goutte qui fait déborder le vase de mes frustrations. Je n’en peux plus de leurs escapades. je suis à bout.

   Étrange, il n’a pas comme il le fait habituellement, refermé la pièce de mon habitat pour me protéger de l’éventuelle indélicatesse d’un rôdeur. Oubli? ou acte délibéré d’indifférence à mon égard! Il est vrai que depuis l’arrivée de la nouvelle, je ne sers plus à rien. Des idées folles me viennent alors en tête au point de décider vouloir fuir, loin. Le plus loin possible pour ne plus avoir à subir les outrages de sa part.

  Cruelle désillusion que fut alors la mienne dès l’intention de mon premier tour de roue. Pitoyable évidence que celle de constater mon impossibilité à pouvoir bouger de ma place. Mais où donc est passé  mon équilibre ?  Horrible sensation, je ne tiens pas debout!

  Combien de temps s’est il passé pour seulement m’apercevoir aujourd’hui que sans lui... j’étais invalide...

 

                                            Épilogue:

 

   L’histoire racontera plus tard que l’homme se repentit et fit amende honorable en la réhabilitant. Trahi par la jeunette, bien moins robuste en mécanique que son aînée, voilà que l'homme se ravisa. Il fit alors à la vieille dame une grande toilette. Il huila ses jointures et ses roulements, puis à la peau de chamois fit reluire sa peinture que la poussière du temps avait soigneusement protégée. Sa fierté et son honneur retrouvés, c’est ainsi, qu’elle et lui partirent pour de nouvelles aventures. Certes moins longues et moins fringantes que celles entreprises autrefois. Dame randonneuse et son valeureux chevalier ayant depuis le jour de leurs premières amours... pris quelques tours au compteur... de l’âge.

 Tiré à quatre épingles, voilà que ce matin il vient me décrocher de ma suspente. Ce jour, je vais le marquer d’une croix. De celle qui commémore les instants heureux. Premiers tours de pédales animés de façon volontaire, mais délicate. Sans doute pour me montrer une attention de respect au regard mon âge. Je veux y retenir une démarche de repentir. De pardon, peut être...

  La direction qu’il me fait prendre m’étonne, jusqu’au moment où nous nous dirigeons plein sud. Je reconnais là son intention, celle à laquelle il veut me faire participer. Surprenant pour vous qui ne le connaissez pas, mais moi, je sais à présent où nous allons.

   Ce que nous nous sommes dits sur ce lieu sacré, ce que nous nous sommes promis, restera notre secret. À moins qu’il me trahisse à nouveau, où la je me ferai sans doute parjure...

                                                  

                          

                               _______________________

 

                                     Chapitre II


 

                                      Rêverie…


 

       Et si c’était vrai! 

      Aujourd’hui, au regard du rythme de nos sorties, des indices notables me laissent croire à un amour redevenu possible. 

    Bien que les prémices de notre histoire aient été évoqués lors d’un  courrier précédent, je vais tout de même vous en rappeler l’essentiel, la genèse, l’historique... 

       1985: C’est l’année où mon maître se présenta à la maternité des randonneuses construites sur mesures. Atteint par la maladie du cyclopathe et d’un âge suffisamment mûr pour des escapades au long court, c’est à cette époque qu’il se voulut doté de la Rolls des  randonneuses: c‘est à dire d’un équipage monté en 650. Modèle destiné à être équipé de tout une armada de sacoches. Compact, sa garde au sol relativement  basse permet, une fois le vélo chargé, de garantir une meilleure tenue de route qu’un modèle classique. Je rappelle que les vélos de course, par exemple, sont en 700. Indication qui correspond au diamètre des roues, ce qui en fait un vélo plus haut en garde au sol...que le 650!

      Arrivé en salle d’examen, par pudeur, la toise de mon futur maître put se faire sans qu’il lui soit demandé de se mettre à nu. Le passage en revue de certains points d’anatomie est semblable à celui d’une commande à passer chez un tailleur pour un costume trois pièces. En effet, les contraintes d’usage, dont certaines peuvent surprendre le nouveau venu y sont pratiquement identiques. Tout y passe... ou presque: longueur des bras, longueur des jambes, du buste, du tronc, largeur des épaules. Pour le détail, le relevé de la longueur des fémurs et celui de l’entre-jambes ne sont pas anodins. Ce dernier prête à rire à l’occasion de “touchettes” quand la jauge vient en gratifier ce dont Dame nature a doté le client à sa naissance! Plus sérieusement, cette mesure de l’entre-jambes est déterminante pour ce qu’il est convenu d’appeler la hauteur du cadre. Elle doit être précise. 

     Je vous passe les détails concernant le moulage afin d’obtenir une selle…fabriquée aux empreintes du cyclo!

   Voilà, sommairement racontée, l’histoire concernant l’objet de ma commande passée à la maternité des cycles Valéro, à Montpellier en l’an de grâce 1985.

    C’est à partir de cette époque et pendant deux décennies, que mon maître et moi fîmes équipe. Tels des amants inséparables, c’est ensemble que nous vécurent nos plus belles aventures. C’est lui qui le dit et je ne peux que le rejoindre dans ses appréciations. 

    Tout était bien jusqu’au jour où il me mit aux rebuts pour prendre une nouvelle commande. Autant dire un maîtresse plus jeune. C’est ainsi que dédaignée pendant des années, j’en étais arrivée à vouloir mourir de... rouille quand dernièrement et pour une raison qui pour le moment continue à m’échapper, il est venu me dépendre de ma potence... de délaissée.

     Depuis, je me sens à nouveau redevenir sa complice. Sans toutefois trop nous éloigner du gîte... pour s’assurer que je suis encore capable de tenir la route, il ose des débuts d’aventure qui de jour en jour en voient leurs rayons s’agrandir.

       Nous voilà partis pour un tournée plus conséquente. Mon maître le sait, après un tel sevrage, la vie d’une randonneuse doit être ménagée et ses roulements mis en précaution d’un risque de surchauffe. C’est donc à une allure de Sénateur que les kilomètres s’égrainent. Avec soin et considération, sans accélération brutale afin d’en protéger ma carcasse, mon maître me guide vers mes balades d’antan. Je me sens redevenue légère. Le bonheur, porté par nos retrouvailles, me soulage du poids qu’un désespoir alourdissait depuis des années.

           Aujourd’hui, comme autrefois, sortie d'entraînement dans un esprit de cyclotouriste où la dépense physique se veut être au service de son appétit culturel. Autrement dit, les arrêts photos sont fréquents pour immortaliser les monuments historiques et les vieilles pierres, auxquelles, vous l’avez sans doute remarqué, je suis souvent...associée. Je n’en prends pas ombrage, son humour ne se veut que taquin. L’homme n’est pas méchant. Je sais également l’octogénaire conscient de ne plus être de première jeunesse.  C’est là, sa façon, son clin d'œil de m’associer à cet état de plénitude que la vie nous offre... à nouveau.

 

 

     Je suis heureuse de redevenir présente dans sa vie de cycliste, dans les reportages qu’il en fait. Le choix de vouloir me montrer à ses lecteurs me rend fière et me rassure pour un avenir que je sens prometteur.

     Je retrouve enfin mon binôme, car sans lui, je n’étais qu’une nature morte. Ceci dit, sans moi, Mon Seigneur en serait à randonner...à pied!

_________________

 


 

         

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2018 3 19 /09 /septembre /2018 23:18

Briançon et son artiste sculpteur: Thierry Ollagnier.

Thierry Ollagnier Sculpteur Français de renommée internationale. 

   

Stacks Image 86
 
                      
                       Thierry Ollagnier, Sculpteur est né le 12 décembre 1958 à Briançon. Des années durant il va s'installer pour de longues périodes à Pietrasanta, en Italie, au pied des carrières de marbre. Sa rencontre avec certains sculpteurs sera déterminante. Il choisit de réaliser ses oeuvres dans le marbre, le bronze et le bois. Très vite son travail s'oriente vers des cycles de créations qu'il nommera:  Les Caryatides, Le Chercheur de lumière, Le porteur de mémoire. Le vecteur principal est toujours celui de « l'Homme en marche, dans une Mémoire espace-temps ».
       Il réalise ses oeuvres monumentales, liées à une écriture des surfaces. Le biomorphisme est présent dans chaque matière ; interrogation permanente sur la mémoire du futur.
        Sa démarche, sa poésie, au travers de son oeuvre, exprime la recherche d'une mémoire du futur, dans le présent, pour la mémoire du futur ; cette recherche pourrait-elle être définie par la naissance, la vie, la renaissance...
        Il implante ses oeuvres dans un environnement naturel où le minéral compose avec les rayures du bronze. Le jardin du Sculpteur prend forme l'année 2005 en Vallée de la Clarée. Il participe également aux symposiums internationaux ainsi qu’à une cinquantaine d’expositions en France et à l’étranger.
      Aujourd'hui l'auteur travaille le marbre en Toscane, près de Carrara en Italie dans son atelier personnel, ainsi que dans les Alpes françaises où il réalise son oeuvre sculptée peinte et gravée.

       L'artiste vit dans les Alpes à Briançon et en Toscane.  Au gré de son inspiration, il sculpte, grave et peint. Son atelier bordé d'un parc de sculpture, est installé dans les Hautes Alpes à Val des Près, dans la vallée de la Clarée et à Briançon dans la Cité Vauban. On retrouve ses œuvres monumentales exposées au public en France et à l’étranger, et également dans de nombreuses collections privées, en Allemagne, Pays bas, Belgique, Royaume uni, Suède, États unis , Québec, Brésil, Italie, Corée du Sud , Australie, Autriche, Finlande.
 
 
 
 
Août 2016
 
 
 
 
Oeuvre monumentale de Thierry Ollagnier se trouvant à l'entrée de la route de la Clarée, en bordure de la route du Montgenèvre.
 
 
 
        C'est sur les conseils d'un ami de l'artiste que nous avons, dans un premier temps, visité l'exposition d'une partie de ses oeuvres. Elles y sont présentées sa galerie briançonnaise. On peut y voir un nombre impressionnant de pièces de tailles modestes comparées à celles exposées à l'exterieur de son atelier de Val des Près ou de l'oeuvre marquant l'entrée de la vallée de la Clarée.
 
 
 

Briançon 088

Briançon 079

Briançon 081

Briançon 087

 

*Informations recueillies, pour partie, sur Wikipédia.

_____________________________________________

 
 

 

Posté par marcel-tauleigne à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#] 

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2018 3 19 /09 /septembre /2018 23:07

Histoire de Briançon: Sommaire.

 

À Largentière, sur la route de Briançon

À Largentière, sur la route de Briançon. Mémorial à la gloire des alpinistes.

alpes-briancon

Desssin représentant Briançon au XVIII siècle. 

                           L'existence de Briançon est successivement rapportée par Stabon, Ptolémée, Atticus, et Pline, lequel, selon Malte-Brun, en attribuerait la fondation à des Grecs. Ces derniers auraient été chassés des environs du lac de Côme par les Boïens et les Sénonais d'une région appelée Brigantium. Ces Grecs se seraient alors réfugiés dans les Alpes pour se fixer entre le Mont-Genèvre et Sisteron. Ils y auraient bâti une ville qu'ils nommèrent Brigantium en mémoire de la citée qu'ils avaient habitée en Italie!

          D'autres historiens voudraient que ce soit Bellovése ou Brennus qui ait fondé la ville pour en faire la capitale des Brigiani !

          Dés l'antiquité, Briançon est un axe majeur pour la circulation des personnes entre Turin et Arles. Une voie Domitienne en dessert la totalité de la distance. César, partant de Rome pour la conquête de la Gaule, passa par le Mont-Genèvre. À l'époque romaine, Brigantio ou Brigantium, selon les rapporteurs, faisait partie des Alpes Cottiennes gouvernées, pour un temps, par le roi Cottius.

           Du V° au IX° siècle lors des invasions barbares la ville se replie sur le piton fortifié qui domine la vallée de la Durance.

 

BRIANÇON-Le-PONT-dASFELD-le-FORT 

Dessin du pont Asfelf.

Pont d'Aspheld à Briançon

 

Le pont Asfeld...hier et aujourd'hui.

      Briançon est dauphinoise dès le début du XI° siècle, puis en 1343 devient la capitale des Escartons (fédération des cinquante-deux communautés briançonnaises). La présence des papes en Avignon accélère le mouvement des populations entre l'Italie et la France, permettant alors l'essor du commerce. Les foires de Briançon et plus largement des villes se trouvant sur le trajet Turin-Avignon, revêtent un caractère international.

  

Maison du Pape dans la Grande Gargouille à Briançon

Porte de la maison du Pape dans la Grande Gargouille de Briançon.

Porte dans la Grande Gargouille à Briançon

Porte dans la Grande Gargouille.

 

     Au XV° siècle son activité est considérablement ralentie à cause des guerres de Religion.

     Deux incendies détruisent presque entièrement la ville de Briançon en 1624 et 1692. La deuxième reconstruction se fait alors à l'intérieur d'une enceinte conçue par Vauban. Le parcellaire médiéval est conservé.

 

Briançon 076 

À l'adresse de celles et de ceux qui ont gardé de l'histoire, une mémoire sélective.  

Fortificazioni_di_Vauban (1) 

1280px-Briancon_30

Le Briançon de Vauban.   

e1d5fcbc-8cbb-487f-b1a5-b8d2eaf6ce6d (1)

Fort des Salettes

Le fort des Salettes.

              Bien qu'il n'y ait pas eu de fouille archéologique organisée et donc peu de vestiges retrouvés, il semble que le bourg romain ait été situé au nord de la ville fortifiée actuelle, entre le cimetière et l'épaulement qui accueille le fort des Salettes. Ont été découverts, en 1900, les vestiges d’un établissement de bains et, plus récemment, d'autres constructions et d’une nécropole.

____________________

 

Quelques cadrans solaires, encore entretenus, se trouvant dans les alentours de Briançon. 

  

Briançon 060

Briançon 059

Cadran solaire à Névache

images

ob_40d195_cadran-06-05     

95056599_o

 

Cadran se trouvant à Forville, dans la banlieu de Briançon.

____________________________________________

 Insolites. 

 

 

95058787

7ee598208bdac14a56a483119cdfaeab

comment je vais voir le fond de l'eau si tu ne fais que de la remuer !

 ________________

 

 

   

 

 

   

  

Partager cet article

Repost0
27 août 2018 1 27 /08 /août /2018 23:09

Dans le 05: De Villard Saint Pancrace aux alentours de Briançon.

    Visites, randonnées pédestres et sorties à vélo.

         Saint Pancrace: Apôtre de l'Amour: Sommaire de son                  histoire.             

Sujet en cours d'installation.   

 

Pancrace

                     

                  Saint Pancrace, patron de la ville avec Saint Laurent, est né d'une riche famille de Phrygie, dans l'ouest de l'actuelle Turquie. Sa famille possédait également des terres en Italie. Orphelin jeune, il est pris en charge par son oncle, Denys, qui l'emmène vivre à Rome où il a une villa sur le Mont Caelius. Il rencontre l'évêque la ville, Corneille, qui deviendra par la suite Pape. C’est lui qui le convertit au christianisme.

       C'est l'époque de la pire répression contre les chrétiens.

     Dioclétien et Maximilien déclenchent des persécutions par des édits de 303-309 qui prévoient notamment la destruction des églises et la peine de mort pour qui refuse de sacrifier aux dieux romains.

     Selon les sources, c'est entre 287 et 304 que Pancrace, âgé alors de quatorze ans seulement est arrêté. Refusant d'abjurer, il est décapité.

     Il est enterré dans les catacombes près de la Via Aurelia.

   C'est Saint Grégoire dit Le Grand, élu pape en 590, connu pour son dévouement vis à vis des pestiférés, qui, ayant installé son monastère non loin de la propriété de Denys, recommanda la vénération de Pancrace et fit inclure sa tête dans un buste en argent.

__________________________

 

 

           Historique sommaire de Villard Saint Pancrace. Les origines de Villard Saint Pancrace remonteraient à l'époque pré-romaine. Auparavant, le village fut un camp Ligure.

     Suite à l’aménagement d’un terrain pour la construction d’une maison, un contenu de pièces romaines fut découvert sous un rocher.   

         Jusqu'à la Révolution, Villard-Saint-Pancrace fut une communauté de l'Escarton de Briançon.

         Le village connut jusqu'en 1987 diverses mines d'exploitation de charbon. La majorité de celles-ci étaient tenues par des paysans, à l'exception de celle du lieu-dit la Tour, industrialisée et reliée à la gare de Briançon.

       Il existait de nombreux fours à chaux sur la commune de Villard Saint Pancrace. Une association locale s'est donnée pour mission d'en restaurer l'un d'entre eux. Au cours de l'été, des visites sont organisées pour en montrer son fonctionnement.

 

dscn0517

dscn0528

dscn0555

Autour de Villard Saint Pancrace: Sur le sentier des charbonniers.  

four a chaux 2

Four à chaux. Le plus connu est celui se trouvant sur de la route de la Croix de Bretagne.

 

_______________________ 

 

 

Briançon 068

Briançon 067 

Août 2018: Une petite moisson, un potager. J'aime voir que cela existe encore...

VVillard

Villard Saint Pancrace: Le jardin de Marie.

        Le jardin de Marie: Une rencontre. Je me promenais aux abords du village en quête d'images pour alimenter l'illustration de mon "récit-commentaire" sur ces jours de vacances entamés dans les Alpes. C'est ainsi qu'en me baladant, je découvris ce jardin dont il me vint à l'idée d'en faire des prises de vues. Une dame, d'un âge respectable, occupée à la cueillette de haricots attira mon attention en faisant revivre en moi de lointains souvenirs. Soudainement, je me suis revu dans le carré à légumes de la Sautellerie en Ardèche. À l'époque où j'étais enfant et qui, comme cette dame, vêtue d'un grand tablier et la tête couverte d'un foulard pour se protéger du soleil, la Maricou du Bertrand jardinait pour nourrir la troupe de saisonniers qui était montée faire les foins. Confus, ne sachant comment l'aborder, je lui demandais l'autorisation de prendre son potager en photos. Posté de l'autre côté de la clôture, je m’apprêtais à faire des clichés quand elle m'invita à rentrer:

<< faites donc, monsieur, passez la porte .>>

   Des échanges, spontanés, se mirent alors en route à propos des espèces légumières et florales dont son jardin était fourni. Cette situation, cocasse à certains égards, nous amena à parler de la vie en montagne, des saisons, des pommes de terre à tirer du sol avant que n'arrivent les premières gelées, des betteraves rouge, où après les avoir effeuillées, se rentrent à la cave pour les conserver, enfouies dans un mélange de sable et de terre souple. C'est ainsi, qu'à bon train, se tenait la conversation. Tout en discutant je la voyais se déplacer, cueillir de la salade, puis la rouler dans du papier journal, mettre des haricots dans un sac, couper du persil. Ainsi, durant un temps que je ne vis pas passer, celui de prendre congé s'annonça comme une évidence. Au moment de franchir à nouveau le portillon, elle me tendit le fruit de sa cueillette quelle tenait coincée sous l'un de ses bras.

<< Tenez me dit elle, vous goûterez à mes légumes>>

        Je ne sais pas comment traduire le ressenti de tels moments. En dehors du fait que la situation de la rencontre m'ait rappelé à des souvenirs de jeunesse, ce moment relève du lot de surprises qui se récoltent au fil du vent. De ce vent qui vous pousse à aller vers la rencontre alors que rien ne semblait la prédisposer. De celle que j'aime, de celle qui ne se calcule pas. De celle dont le moyen de communication repose sur un langage universel: Celui du bon sens, de la discussion ordinaire, du plaisir ressenti à se sentir en phase avec la nature. Avec son semblable.     

________________________________ 

                                     Une suite est à venir....

 

 

_______________________________ 

De Villard Saint Pancrace...aux alentours de Briançon.

Suite.

 

          Nous voila donc, en ce début du mois d'août, Josyane et moi accueillis et hébergés pour une semaine par des amis possédant un chalet dans Villard Saint Pancrace. Village sis dans le 05. Il est situé au confluent de la Durance et du torrent des Ayes. Ses habitants s’appellent les Viarans ou les Vialans!

 

Le torrent des Ayes

chalets-des-ayes-1-300 

Le hameau des Ayes. 

 

             Bien plus calme que sa grande voisine Briançon et surtout à l’abri de la grande circulation automobile qui longe l’affluent du Rhône, Villard Saint Pancrace n’est pas affectée par la pollution que génère, en fond de vallée, le trafic intense des véhicules empruntant cette grande route des Alpes. Pour une situation géographique plus précise, le coeur de la commune se trouve à 5 kilomètres en aval de la ville fortifiée par Vauban.

 

capture_0

Villard Saint Pancrace.

Le clocher de Villard St Pancrace 

Villard Saint Pancrace et son clocher atypique !

         

________________________

 

            Villard Saint Pancrace compte de nombreuses chapelles : chapelle des Pénitents (jouxtant l'église), Saint-Pancrace, Saint-Laurent, Sainte-Barbe, Saint-Nicolas, Saint-Roch, Saint-Jean et Sainte-Élisabeth. 

 

Briançon 024

Chapelle_Saint-Pancrace_de_Villar-Saint-Pancrace

Briançon 025 

Chapelle Saint Pancrace.

Chapelle des Ayes

Chapelle Sainte Elisabeth des Ayes. 

 

             Il existe sur la commune plusieurs regroupements de chalets d'alpages où les gens montent s'installer en été : le Mélézin, le Lauzin, le Clot des Prés, les Prés du Vallon, Pied-Sec, les Ayes, Vers-le-Col, l'Orceyrette, l'Orcière, la Taure, l'Alp ou l'Are, allant de 1500 à 2200 mètres d’altitude.

 

 

Briançon 057

Ma Jojo...cool, en direction du lac de l'Orceyrette.

Près des chalets de l'Orceyrette

L'équipe, sauf le photographe... aux Chalets de l'Orceyrette. 

 

         Le Bois des Ayes constitue l'une des plus belles forêts de pins cembro des Alpes françaises. Il s'agit, là, d'une réserve biologique forestière.

 

csm_2012_977_e8beb7adbf

  

      * Le pin cembro ou pin des Alpes est une espèce d'arbres de la famille des Pinaceae. C'est un arbre caractéristique de la haute montagne qui se développe entre 1 700 et 2 400 mètres d'altitude, là où les hivers sont très longs et les températures rigoureuses. Il est parfois appelé l'arol, l’arole, l'arolle l’arve, l’auvier, le pin arolle ou le tinier. Son bois sert à la fabrication de meubles et de divers objets, à la fois usuels et décoratifs.

 

boutique-768x510

meuble_table

DSCN6218-300x225

Photos empruntées au site de La Fontaine du Cembro: Les amis de Saint Véran. 

 

 _________________________________ 

 

                         

De Villard Saint Pancrace...aux alentours de Briançon.

 

        Villard Saint Pancrace, situé à 1240 mètres d'altitude, est un lieu propice aux vacances familiales. Le village ouvre à de nombreuses activités sportives et de loisirs telles que la randonnée pédestre, le canyoning, l’escalade, la marche en haute montagne etc… L’hiver, la Maison de la Montagne est l’un des hauts lieux pour la pratique du ski de fond.

 

 

Villard 

 Au départ de Villard: Un sentier conduisant à la Maison de la Montagne.

En route pour les sommets 

Au départ du lac de l'Orceyrette: En route pour les sommets! 

De quoi étancher sa soif 

De quoi étancher sa soif. 

        La proximité de nombreux cols alpins comme le Glandon, le Lautaret, le Galibier, l'Izoard, le Montgenèvre, le col de l’Echelle, font de ce village un lieu de vacances que privilégient les cyclotouristes et autres cyclistes en recherche de performances dans ce type d’exercice.

 

 

Briançon 029

 Le matériel est prêt pour le départ...

Briançon 031 

Le col du Mongenèvre: 1854 mètres. Grâce à mon vélo asisté, me voila à nouveau au sommet des cols!

Briançon 037 

À la sortie de Mongenèvre, avant la descente sur l'Italie.

En route pour le Granon.

 

 

 

122

Les pourcentages du col du Granon.

 

dernier-lacet-col-du-granon 

Briançon 063

À 80 ans... difficile le Granon. Merci à mon assistance!

      ____________      

 

À suivre:

La visite de Briançon. La visite de l'exposition de Thierry Ollagnier. Visite de Névache.

 

 

Briançon 090

Briançon: La Petite Gargouille.

Briançon 081

 Une vue sur l'exposition de Thierry Ollagnier.

Briançon 059

 

Névache: L'un de ses nombreux cadrans solaires.

 

____________________

 

Partager cet article

Repost0
20 août 2018 1 20 /08 /août /2018 15:37

Du pays des vikings...à la Norvège d’aujourd’hui… suite.

Installation en cours de finalisation.

Résumé des précédentes étapes.

 

         Depuis notre départ ce 24 juin de l’aéroport de Marseille, depuis notre arrivée à Oslo, via Paris, les impressions reçues comme des flashs m’ont ouvert à l’appétit de la découverte. J’attendais beaucoup de ce voyage et son terme viendra en confirmer favorablement toutes mes attentes.

__________________________

 

undefined_1470131616_Oslo Opera House monuments min

Le nouvel opéra d'Oslo.

 

           Premier jour: Visite guidée d'Oslo et du parc Frognier où les sculptures, nombreuses, de Gustav Vigeland, oeuvres colossales pour certaines, sont encore à m’interpeller à propos de leur expression et du message qu'elles veulent faire passer ou transmettre!

 

 

vigeland-pont-8

vigeland-pont-6

vigeland-pont-1

Voyage en Norvège 013

Voyage en Norvège 033

Voyage en Norvège 029

52665151

Gustav Vigeland dans son atelier.

            Le repas du soir, le premier pris sur le sol Norvégien fut un festin. Le buffet, royal, faisait proposition de saumon fumé, de poissons cuisinés, de ragoûts mijotés, de sauces, de légumes crus, cuits, secs, le tout à satiété. La présentation semblait être servie pour une légion tellement elle était copieuse. Quant au plateau des desserts, il allait, pour ce qui était de ses choix, bien au delà de ce que chacun pouvait en goûter.

      *Note: Je découvre qu’en Norvège, de façon habituelle, les menus sont proposés sans la présentation de la carte des vins. Les consommateurs sont invités à se rendre au comptoir aménagé pour ce service. Installé dans un espace de la salle à manger, l'on peut y commander sa boisson alcoolisée, soit du vin ou de bière, que chacun est tenu d’acheminer à sa table.

        La chambre de l’hôtel Scandic d’Oslo qui nous fut désignée, à Josyane et à moi, ne fit pas mentir les éloges qui en étaient faits sur le guide touristique. Première nuit de ma vie...où en fait, il ne fit jamais réellement nuit.

 

Norrvège du 24

 

Suite à Venir...

 

_________________________________

 

       

Du pays des Vikings...à la Norvège d'aujourd'hui. Suite.

 

        25 Juin: retour à l’aéroport d’Oslo pour un embarquement vers Alta. Peter et son autocar nous accueillent dès sortis de l’avion. Avec ce tandem, nous allons parcourir près de 4000 kilomètres sur les routes et les ferry norvégiens.

 

Norrvège du 24 

Peter et son chapeau acheté à...Béziers et dont il est fier!  

 

               À la sortie d’Alta, visite d’un site aux nombreux dessins rupestres. Les gravures d’Alta ont été réalisées au cours d’une période comprise entre le Ve millénaire av. J.-C. et moins 500. Elles sont l’œuvre d’un peuple vivant de chasse et de pêche. Elles mettent en évidence certaines de leurs croyances et de leurs rites. Ces gravures servaient probablement à symboliser des mythes ou des légendes concernant le monde des esprits.

 

Voyage en Norvège 037

   

Entrée du musée. 

 

Alta_petroglyphs

     

             Dès la fin de la visite, nous partons en direction du Cap Nord. Superbe trajet aux paysages variés entre fjords, lacs et montagnes. À Laerdal, dans le Comté de Sogn-og-Fjordane, à l’ouest de la Norvège, traversée du plus long tunnel routier au monde, 24 km, 500. Il relie Laerdal à Aurland.

 

 

Norrvège du 24 

Norrvège du 24

Tunnel: Passage dans une grotte aux couleurs " anti-stess".

 

                Installation dans un grand complexe hôtelier construit au milieu d’une steppe immense. Après le repas du soir, toujours riche en Norvège comme l’est par ailleurs celui du petit déjeuner, départ vers l’un des Graals de ce voyage: Le Cap Nord.

 

Norrvège du 24

                                   

Norrvège du 24

Norrvège du 24      

Norrvège du 24

'Diplome ' Cap Nord

 

         Photos du soleil de minuit, une coupe de champagne servie aux groupe et remise d’un diplôme certifiant notre visite en ce lieu géographique particulier, viennent en clôturer notre passage.  

           Retour à l’hôtel. Il est 2 heures du matin, la nuit s’est oubliée car il fait encore pratiquement plein jour. Des cyclotouristes, les sacoches de leur vélo gonflées d’un chargement excessif, cyclocampeurs dans leur majorité, roulent dans la brume matinale, refaisant à l’envers cette route qui, comme nous, les a conduit... au bout du monde. Mon regard a du mal à quitter ce soleil naissant ou sur le point de se mourir! En effet, mystérieusement, rien de précis à mes yeux ne vient en marquer la différence de son lever ou de celui d’un coucher tardif...

Une suite est à venir...

______________________

 

 

       

26 juin: Au petit matin, retour vers le sud en direction de Alta par le grand plateau de Finnmarksvidda. Deux traversées en ferry nous permettent de rejoindre Tromso, le petit Paris du Nord!  

                                       

 

La cathédrale de Tromso

Cathédrale de Tromso

La cathédrale de Tromso

La cathédrale de Tromso.

 Note: La visite des lieux de culte est payante en Norvège.

  

           27 juin: Les Îles Vesteralen. Nous traversons d’épaisses forêts. Il n’est pas rare de voir la route furtivement traversée par un petit troupeau de rennes sauvages. Arrivée à Bjerkvik. Découverte de montagnes abruptes et déchiquetées, ainsi que des petits villages de pêcheurs aux cabanes multicolores.

  

Dans les Îles Vesteralen

Vesteralen.

  

                28 juin: Vesteralen-Les îles Lofoten. Région de la pêche aux cabillauds en particulier et de ses séchoirs à poissons. Je rappelle que l’on appelle cabillaud le poisson consommé frais et ce même poisson... devient morue une fois séchée!

 

Norrvège du 24

 Séchoir à morues en pleine nature.

 

               Ce même jour, une demi étape nous conduit à faire une mini-croisière sur le Vestfjord avant de rejoindre Bodo en autocar.

Bodo

 

 

             29 juin: Bodo-Le Cercle Polaire-Steinkjer. Après avoir traversé des paysages sauvages, ventés, au climat ingrat, arrivée au Cercle Polaire. J’avoue avoir été un peu déçu. En effet, je m’attendais à marcher sur la glace, au milieu de congères. En fait, j’ai confondu... Cercle Polaire et Pôle Nord !

 

 

Norrvège du 24

Norrvège du 24

  

_______________________

 

           Insolite. Lors d’un arrêt conforme à ses heures de conduite, sur un site désertique mis à part quelques baraques souvenirs, j’ai entamé avec Peter, dingue de boules, une partie de pétanque.

 

 

 

DSC05913

Entre deux boules jouées..les mains dans les poches s'imposent !

DSC05911

 

              30 Juin: Steinkjer-Trondheim-Lom. À Trondheim, capitale historique et religieuse du pays, que l’on appelle également la porte du Nord. Visite de la ville à partir de sa tour panoramique. Visite des extérieurs de la cathédrale de Nidaros. Autre curiosité: L’ascenseur à vélo qui permet d’être hissé sans effort au sommet d’une rue dont la pente est sévère. Sans effort, certes, mais non sans des qualités d’adresse et d’équilibre !

 

 

Norrvège du 24

 

Trondheim: La cathédrale.

 

Ascenseur-velos de Lom

L'ascenseur à vélo!

une suite est à venir...

_______________________

 

 

               

  À Lom, visite de l’une des plus belles églises de Norvège construites en bois debout.

 

 

Norrvège du 24

 

Fin du résumé des étapes précédentes.

_________________________

 

             Ce dimanche 1er juillet nous partons à la découverte de Bergen.

     Longue traversée des montagnes de Sognefjell pour arriver sur les rives du Sognefjord. Langue de mer unique en son genre pour la Norvège. En effet, ce fjord s’enfonce sur plus de 200 kilomètres entre des falaises, hautes pour certaines de plus de 100 mètres. Entre autres caractéristiques, il affiche, par endroits, plus de 1300 mètres de profondeur. Sur le Sognefjord, mini croisière de 2 heures. Repas pris dans un cadre Viking. Reprise de la route, passage par Flam Gudvangen et Voss.

 

 

Bergen

Bergen

              Bergen est une ville située sur la côte sud-ouest de la Norvège. Elle est entourée de montagnes et fjords, dont le Sognefjord, qui est le plus long et le plus large du pays. Le quartier de Bryggen se distingue par ses maisons en bois colorées sur le vieux quai. Il était autrefois un centre de l'empire commercial de la Ligue hanséatique. Le funiculaire de Floibanen emmène les visiteurs au sommet du mont Floyen, avec sa vue panoramique et ses nombreux sentiers de randonnée. Troldhaugen est la maison où vécut le célèbre compositeur Edvard Grieg.  

      Une visite guidée de la ville, classée au patrimoine mondial de l’humanité, nous entraîne sur les quais et au travers de petites ruelles où subsistent des habitats et des commerces anciens.  Bergen est particulièrement connue pour sa cité hanséatique.

 

 

Norrvège du 24

 

 

              *Les villes hanséatiques  sont, en Europe du nord, les villes qui au Moyen âge ont adhéré à la ligue marchande de la Hanse. Les liens entre les villes de la Hanse étaient très souples et ne faisaient pas l'objet de traités, ce qui favorisait les échanges commerciaux entre les partenaires du pacte.

     2 juillet:  Bergen-Oslo. Départ à travers la région du Hardanger. La route touristique que prend Peter longe le Hardangerfjord, lequel est traversé par le pont suspendu le plus long de Norvège et qui compte parmi les plus longs au monde quant à sa portée..

 

 

Le Pont du hardanger

 

             De retour à Oslo, visite en autocar des extérieurs de la ville avec un passage tout près du palais Royal.

 

*Le palais royal d’Oslo:

 

 

oslo-palais-royal

  

              *17.624 m2 et 173 pièces... Né de la volonté d’un français:  Jean-Baptiste Bernadotte, maréchal d’Empire, alias Charles XIV Jean, roi de Suède et de Norvège, l’imposant bâtiment néo-classique est l’un des plus grands du royaume. Il domine la ville du haut de la colline de Bellevue. Résidence royale inaugurée le 26 juillet 1849 par le roi Oscar Ier.

              En Norvège, la monarchie remonte à l’époque de Charlemagne et depuis 1905, c’est un rameau de la maison de Glücksbourg qui règne sur l’antique pays des vikings. Le roi Harald et la reine Sonja cultivent volontiers une apparente simplicité dans leur mode de vie.

 

oscarhall 

  Oscarhall, le palais d'été du roi et de la reine de Norvège. 

                        *Note: Le parc du palais Royal est ouvert au public tout au long de l’été. Les visiteurs peuvent y faire leur jogging, y faire du vélo, pique-niquer sur les pelouses.

            La fin du voyage s’annonce pour les heures à venir. Avant notre départ pour Roissy, puis pour Marseille, nous partons visiter le musée des Vikings d’Oslo dans lequel nous avons pu y voir d’authentiques drakkars protégés depuis des siècles sous des tumulus, ce qui explique leur état de conservation.

     Ce musée présente les bateaux vikings les mieux en état du monde. Ils ont été découverts dans trois tertres funéraires près du fjord d'Oslo où ils avaient été ensevelis il y a plus de 1100 ans pour transporter leurs importants propriétaires…. dans le royaume des morts. Ces drakkars étaient en fait des tombeaux abritant les dépouilles des personnes du haut rang.

      Plusieurs bateaux, traîneaux, finement décorés, sont présentés  dans un état surprenant de maintien.

 

Norrvège du 24

Voyage en Norvège 064

 

  Suite et fin à venir...

______________________


 

         


 

Oslo: Monument présentant des pionniers norvégiens.

                       C’est sur cette magnifique visite du musée d'Oslo et de ses environs que s’est terminée notre voyage sur le sol Norvégien. 

      J’en ai ramené de nombreux souvenirs dans des registres très différents. Tout d’abord celui des paysages sauvages à perte de vue. Des forêts sur des dizaines de milliers d’hectares d’un seul tenant. De l’eau, des cascades plus hautes, plus belles les unes que les autres. Des lacs de montagne où la neige de printemps venait encore en côtoyer les berges en ce début de juillet. Les rennes, cet animal mythiques pour les enfants et qu’il me fit plaisir de voir, de mes yeux voir pour en parler à mon petit fils de 6 ans à qui j’avais promis de leur adresser un coucou de sa part.

 

 

Bjerkvik

Reine_utsikt

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Norrvège du 24

 

           J’ai aimé mon voyage en Norvège pour ce que j’y ai vu et appris de ce pays. J’ai aimé la visite d'Oslo et particulièrement celle du parc Frognier, inondé des statues de Gustav Vigeland dont l’étrangeté de son oeuvre m’a intéressé, m’a surpris, m’a dérouté à certains égards.

 

Voyage en Norvège 016  

ob_5a0cca_p1230013

Trondheim.   

1280px-Nidelva-Trondheim-foliage 

Rive de la Nidelda.    

Oldbridgetrondheim

 Pont sur la Nidelva. 

 

             J’ai aimé la visite de Trondheim et de sa cathédrale de Nidaros. Construite à l'emplacement de la tombe du roi de Norvège Saint Olaf, tué à la bataille de Stiklestad le 29 juillet 1030, elle est située au bord de la rivière Nidelva. Regorgeant sur sa façade de multiples exemples de sculptures, à la fois romane et gothique, font de ce bâtiment probablement l'un des plus beaux édifices médiévaux de  Scandinavie.

 

Norrvège du 24

54fecab10b9e08c5b489c624b99f3bda--statue-of-the-battle

 

              J’ai aimé le climat paisible et la sérénité qui enveloppe le peuple et la Nation norvégienne. Si l’accueil peut surprendre par ce qui semble être une éducation de rigueur dans l’exercice des services de restauration et d’hôtellerie, pour ne parler que de ceux dont nous avons été le plus souvent clients, j’ai aimé le professionnalisme de ces personnels.

        Au plan de la citoyenneté: Sur près de 4000 kilomètres parcourus en car, je n’ai entendu qu’un seul coup de klaxon. La police, en Norvège, y est invisible, à la fois en ville et sur les routes. La seule fois où nous avons vu le costume d’un agent, ce fut lors d’un avertissement donné au chauffeur de l’autocar qui des kilomètres en amont, a été  filmé suivant de trop près le véhicule qui le précédait! Ceci pour dire qu’en Norvège la surveillance en ville, en campagne, sur les routes, est assurée par des milliers de caméras et des centaines de radars. Tous les véhicules touchant le sol norvégien ont leur plaque minéralogique filmées dès leur entrée et ou débarqués des bateaux ou ferry. Les péages des tunnels, des autoroutes ou des nouvelles voies, sont à régler au domicile des conducteurs ou des sociétés de transport, norvégiens et conducteurs étrangers confondus. Tous les postes à péages se passent à vitesse normale. Pas de barrière, pas de poste de contrôle...mais des caméras à tous les endroits considérés stratégiques; soit pour relever le passage des véhicules en vue d’un facturation, soit en fonction d’une nécessité retenue par les responsables du pays.

     *Note: Les redevances aux péages, autoroutes, voies de circulations nouvellement construites, tunnels, s'arrêtent dès l'investissement amortis.

         Nombre détails de l’organisation politico-sociale du pays ont retenu mon attention et dont nous devrions prendre modèle, mais mon propos dans ce récit n’y a pas de place. Cependant et pour un clin d’oeil malicieux à l’adresse de nos dirigeants politiques, de toutes appartenances confondues, je veux citer la simplicité et la rigueur auxquelles sont tenus les élus ou apparentés responsables auprès du gouvernement norvégien. Dans le vol Air-France qui nous transportait de Paris à Oslo, nous volions sur un Airbus 320 en classe ordinaire. J’ai pu reconnaître Madame Eva Joly, conseiller spécial au gouvernement norvégien, députée européenne, d’autre part, longer le couloir pour aller aux toilettes de madame et de monsieur tout le monde… Fin de commentaire pour ne pas céder à mes démons... contestataires.

__________________________

       En espérant vous avoir intéressé par ce "récit-reportage" que ma mémoire, des notes prises au crayon, de l'écoute de notre guide, de l'aide de Wikipédia, m'ont permis de vous restituer. 

Je signale que certaines des photos présentées ne sont pas des photos personnelles. Elles ont été empruntées sur divers albums du Net.

Marcel Tauleigne.

Partager cet article

Repost0
2 août 2018 4 02 /08 /août /2018 20:41

 

 

 La Norvège et la pêche...

La Norvège, où le cabillaud...puis la morue sont, ici,  des Dieux!

Note:

    Le cabillaud est le nom donné au poisson lorsqu'il est frais et sans traitement.

 

 

Cabillaud

 

           La morue est le nom donné au poisson lorsqu'il est coupé en filets, salé et séché. La morue est donc du cabillaud ayant été salé et séché.

 

Norrvège du 24

 Livraison de morues aux magasins... pour touristes !

Norrvège du 24

Sur la route du Cap Nord.

Norrvège du 24

_____________

        La pêche en Norvège est un moyen d'adopter le mode de vie des locaux. D'innombrables lacs et rivières et un vaste littoral, offrent aux professionnels, comme  aux amateurs, des terrains de pêche parmi les plus riches d’Europe.

      Cela peut paraître bizarre, mais un nombre surprenant de Norvégiens vit toujours dans les zones rurales, près des collines escarpées aux pieds des fjords, à l'entrée d'une forêt, ou sur les rives de grands fleuves.

 

 

Norrvège du 24

Norrvège du 24

   

         La plupart des régions du pays sont habitées et facilement accessibles, ce qui ouvre de multiples possibilités de partie de pêche en Norvège, tant en eau douce qu'en haute mer. À l'intérieur du pays, comme à Hemsedal ou à Gjovik, vous trouverez certains des meilleurs endroits pour la pêche en eau douce, et pour la pêche à la mouche, en particulier. Des milliers de lacs, de rivières et de cours d'eau restent, de nos jours, encore  fortement peuplés de truites sauvages, de saumons, d’ombres, de brochets et d'ombles chevaliers, pour ne citer que quelques espèces.

 

pt13527

Lac près du Cercle Polaire.

Norrvège du 24

20180627_130749

Saumon de rivière.

 

   Un littoral au relief accidenté, dont l'environnement sauvage et intouché, offre au pêcheur local de grandes chances d'attraper de quoi se nourrir. Avec leurs eaux froides et claires où l'on pratique un développement durable, les mers norvégiennes ont des stocks abondants de poissons et crustacés.

    L'océan regorge littéralement de gros poissons comme le cabillaud, l'églefin, la plie, le saumon, le sébaste, la lingue franche, le brome, le flétan, le maquereau et le lieu noir.

        L'impressionnant littoral de la Norvège mesure plus de 101 388 kilomètres, ce qui correspond à faire le tour du monde deux fois et demi en ligne droite, selon le National Geographic. Il ne s’agit pas là d’un simple fait curieux, mais la raison pour laquelle la mer a toujours été à la base même du quotidien des norvégiens. Bien que la pêche aujourd'hui se soit transformée en une industrie moderne, la pêche traditionnelle reste ancrée dans le mode de vie norvégien et comme passe-temps des habitants.

_____________________________

 

 

 

Du pays des Vikings...à la Norvège d'aujourd'hui.

La Norvège et la pêche

Suite

Petit retour...

      *Dans l’archipel des Lofotens, à la fin des années 1980, le cabillaud a failli disparaître. Mais la filière a bénéficié d’un programme inédit et aujourd’hui, le commerce, devenu durable, a repris.

 

 

Reine_utsikt

Archipel des Lofotens'

401686

Les séchoirs à morues

N_1460_4653_Vesteralen_Langoya_Hoydal_Sechoir_a_morues 

 

            Pour la morue, la route fut longue. Plusieurs milliers de kilomètres à coups de nageoires dans les eaux glacées de la mer de Barents pour parvenir jusqu’à l’archipel norvégien des Lofotens, au nord du cercle polaire.

 

Norrvège du 24

 

  

    _En ce petit matin de mars, Borge Iversen, à bord du bateau de pêche qui porte son nom, n’a plus qu’à se pencher pour les cueillir... ou presque.

    Dans les creux d’une mer noire d’encre, l’homme relève ses palangres. Quatre lignes de 750 mètres chacune, posées la veille, plongeant à 60 mètres de profondeur. Un hameçon tous les deux mètres. Et une morue sur chaque hameçon. Ici, au large du petit port de Ballstad, c’est la pêche miraculeuse ! Chaque année, entre janvier et avril, elles arrivent par centaines de milliers. Gadus morhua, notre cabillaud de l’Atlantique, vient frayer dans ce recoin de la mer de Norvège, avant de reprendre, avec ses larves et au gré des courants, sa longue migration vers la mer de Barents, au nord. Ce pèlerinage à écailles nourrit les hommes des Lofotens depuis des centaines d’années.

    Les Vikings pratiquaient déjà cette pêche saisonnière et expédiaient, une fois leur pêche séchée, leur butin partout en Europe.

         Incroyable d'imaginer, des siècles en arrière, la vie  dans ces Îles du Nord, montagnes sorties de l'océan où la neige et la glace en recouvraient le sol la majeure partie des mois de l’année.

 

 

Norrvège du 24 

Un fjord. Certains d'entre eux pénétrent les terres sur 200 kilomètres et plus.

 

Note: 

Un fjord ou fiord (mot norvégien, prononcé fiord) est une vallée glaciaire très profonde, habituellement étroite et aux côtes escarpées, se prolongeant en dessous du niveau de la mer et remplie d'eau salée. La Norvège est le pays des fjords. Ils y sont extrêmement nombreux et spectaculaires.

 

       Le trésor de ces Îles est d'abord venu de ses fonds marins riches de poissons abondants et prisés. Pour rappel, certains fjords ont une profondeur descendant à plus de 1300 mètres. La fameuse pêche à la morue a ainsi fait la réputation des Lofotens. La pêche à la morue, ce sont des dizaines de milliers d'embarcations qui sillonnent les rivages déchirés de ces Îles.

    *À noter que la Norvège est au troisième rang mondial pour sa flotte maritime.

          Les morues, pour être conservées et envoyées dans toute l'Europe sont accrochées sur d'immense séchoir au gré du vent et du soleil. Aujourd'hui, le fond de l'air sent toujours le poisson séché et les Lofotens ont conservé cet héritage historique unique. 

 

 

morue10

 

Notes:

     *La Norway Seafoods a sortie de son usine de transformation et de conditionnement 260.000 tonnes de morue pour l'année 2016 dont 73.000 tonnes expédiées en France.

    **Les têtes des morues sont destinées au Nigéria.  Une fois broyées, la poudre est ensuite vendue aux centres piscicoles. Elle est, pour partie, également cuisinée en bouillon alimentaire, riche en protéines. Bouillon destiné à la population du pays.

 

Norrvège du 24 

Séchoir à têtes !

 

Suite et fin dans une prochaine publication.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2018 6 28 /07 /juillet /2018 13:13

Merci à Overblog. En effet, je retrouve mes textes a nouveau illustrés de photos.( Elles s'étaient, pour un temps, "évaporées" de mes récits )

 

Du pays des Vikings...à la Norvège d’aujourd’hui.

Le sport chez les Vikings

Sommaire.

 

 

Les îles Lofoten. 

 

                 Vous l’aurez compris, au delà des paysages visités, je me suis intéressé à  l’histoire du pays, à ses particularités dont certaines ont déjà été évoquées dans des passages publiés dernièrement. D’autres viendront...

     Aujourd’hui, et avant de vous emmener dans les îles Lofoten, le Cercle Polaire, Bergen et autres lieux de visites, j’ai eu la curiosité, passionné de sports et...encore pratiquant, de questionner le guide, puis d’aller chercher sur Wikipédia quels étaient les jeux des Vikings... pour, succinctement, évoquer le sport en Norvège… aujourd’hui.

 

 

800px-Arctic_Circle_1937 (1)

20180629_101630 (1)

 

Au Cercle Polaire. 

 

bergen 

Bergen.

                        ________________   

 

Le sport chez les Vikings.

 

 

800px-Tusjtegning_med_samisk_motiv_(31689850954)  

Dessin Samis.

  

                 D'après les sources littéraires, les Vikings pratiquaient divers sports, nommés Leikar, tels que la course à pied, la natation, le ski mais aussi des jeux de lancer, des jeux de force et de lutte. Les sagas mentionnent plusieurs jeux de balle mais ne définissent pas explicitement leurs règles.

   Selon la légende, Olaf Tryggvason aurait été capable de parcourir son navire de la poupe à la proue en marchant d'une rame à l'autre en pleine manoeuvre, un exploit réitéré, en partie, par Kirk Douglas, sans doublure, dans le film "Les vikings".

 

Olaf Trigvason

Olaf Tryggvason. 

 

             Il est probable que les Vikings aient apprécié des jeux qui permettaient de tester leur résistance physique, tels que le soulever, le jeter des poids. L’escalade et les sauts, rentraient également dans la liste de leurs pratiques

     Ces jeux de plein air étaient généralement pratiqués au cours de grands rassemblements, à l'occasion de célébrations ou de fêtes, ou bien des rassemblements pour participer spécifiquement à des jeux : Leikmot. Dans le cadre de ces rencontres, les blessures graves ou la mort n'étaient pas rares tellement les affrontements étaient rudes ! 

     *Le toga honk, ou tir à la corde, était pratiqué de différentes manières, debout et même assis, mais les sagas ne donnent pas de détails quant aux règles du jeu. Une variante consistait à remplacer la corde par une peau d'animal et à pimenter le jeu en la plaçant au-dessus d'un feu !

     *Le knattleikr était un sport probablement similaire au hurling irlandais actuel dont il est peut-être à l'origine. Les plus anciennes traces écrites au sujet de ce sport remontent au VIIIème siècle.  Il s'agissait d'une forme de soule à crosse, très rapide, qui fut jouée par les Vikings en Irlande et par leurs descendants, les Norvégiens-Gaëls. La brutalité du jeu a provoqué son interdiction du XVIème au XVIIIème siècle.  

    *La glíma est un sport de lutte dont la tradition a été conservée en Islande. Les combattants s’échangeaient des coups foudroyants, se frappant aussi bien avec les mains qu'avec les pieds, l'objectif étant de faire tomber l’adversaire. Les compétences techniques et l’équilibre l'emportaient sur la force.

     *La Glima était pratiquée par toutes les classes de la société scandinave, y compris par les femmes. Il existait différentes formes ou variantes, comme par exemple la Glima aquatique impliquant de maintenir son adversaire sous l'eau jusqu'à ce qu'il finisse par abandonner...ou à mourir noyé ! ​  

      *Le ski était pratiqué avant même le début de l'Âge Viking, comme le patinage. Compte tenu de l'environnement et du climat, avant même d'être un loisir, c'était un moyen pour se déplacer ou partir à la chasse. Les plus anciens skis au monde qui ont été découverts en Suède et en Norvège datent respectivement d'environ 4500 ans avant J.C. et 3.200 avant J.C.  

 

 

norvege-le-ski-de-reinheimen-photo-par-aud-hole-pour-le-comte-de-oppland-1 (1) 

Ski datant de 3200 ans..avant J. C !

 

   *Le kubb est une combinaison du jeu de quilles, du lancer de fer-à-cheval et des échecs. Le mot "Kubb" signifie bloc de bois en dialecte du Gotland (Suède). Le but est de renverser les blocs en bois de l'adversaire à l’aide de bâtons. Le vainqueur est celui qui parvient le premier, et à la fin seulement, à faucher le roi. Le jeu, qui n’est pas dépourvu de stratégie, est parfois surnommé "jeu d’échecs viking". Les règles peuvent varier d'un pays à l'autre et de région en région.

      *Les combats de chevaux consistaient à aiguillonner deux étalons pour les amener à se battre l'un contre l'autre jusqu'à ce que l'un d'entre eux soit tué ou s'enfuit. Des juments étaient attachées à proximité pour être en vue des étalons !

              _______________ 

 

           

 Le sport en Norvège...aujourd’hui. 

 

 

Norrvège du 24

Patineur de vitesse.

 

           En Norvège, le sport, au même titre que l’éducation, occupe une place importante dans la vie des Norvégiens.

     Ce territoire peuplé de seulement 5 millions 400 milles habitants possède, au rang des nations, le plus grand nombre de champions olympiques pour ce qui concerne les jeux d’hiver. Le ski de fond, le biathlon, le saut à ski, le patinage de vitesse et à un degré moindre, le hockey sur glace, sont les sports où les Norvégiens et les Norvégiennes obtiennent des résultats dépassant ceux des grands pays. La Norvège occupe le premier rang des nations aux jeux olympiques d’hiver, avec plus de médailles d'or, d'argent et de bronze que tous les autres pays participants.

 

 

Ivar Ballangrud

Ivar Ballangrud.

 

 

    Marit Bjørgen, ski de fond et Ole Einar Bjoerndalen, en biathlon sont les plus couronnés des éditions olympiques hivernales avec respectivement 15 et 13 médailles olympiques ainsi que huit titres, record qu'ils partagent avec leur compatriote fondeur, Bjorn Daehlie.

               

Marit Bjorgen        

 

Marit Bjorgen.

Ole Einar Bjoerndalen

  

Ole Einar Bjoerndalen.

 

Bjørn Dæhlie 

Bjorn Daehlie.

 

        La Norvège compte dans ses rangs de nombreux champions cyclistes parmi les meilleurs spinters des pelotons depuis des années, dont Thor Hushovd, deux fois vainqueur du maillot vert du tour de France, 10 victoires d’étape, porteur 11 jours du maillot jaune et un titre de champion du monde sur route en 2010 sur le circuit de Geelong en Australie.

 

 

Thor Hushovd 

Thor Hushovd.

 

   *Note: Bien que n’étant pas le plus populaire, au nombre des licenciés, en Norvège, c’est le football qui est le sport le plus pratiqué, mais ses résultats, au plan international, restent modestes.

À venir : Les îles Lofoten, notre passage au Cercle Polaire, la ville de Bergen...

_______________

Partager cet article

Repost0
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 08:27

 

 

 

                                        

   Du pays des Vikings... à la Norvège d’aujourd’hui. Suite.

 

StatuetteOdin4_1024x1024@2x 

Norrvège du 24

 

Oeuvre exposée dans le hall de l'aéroport d'Oslo.

 

 

                                 Petit retour.

 

          Ce dimanche  24 juin, arrivée par un vol d’Air France à Oslo-Gardermoen, aéroport construit en 1994 pour les jeux de Lillehammer. L’ancien, complètement démantelé depuis, se trouvait en ville, à proximité du fjord d’Oslo. Situé à une quarantaine de kilomètres au nord de la capitale, nous traversons des champs de cultures céréalières avant d’aborder une zone industrielle, comme il s’en trouve à la périphérie des villes.

        Surprenant, les bords de cette voie rapide sont absents de panneau publicitaire. À signaler que tout au long des 4000 kilomètres effectués en autocar, nous ne verrons pas de pancarte, pas de surface peinte vantant tel ou tel produit ou marque. La lecture de la signalisation, celle des panneaux, nombreux, affichant la vitesse à ne pas dépasser, présentent, ainsi, une lecture plus claire au profit de la sécurité.

        La visite organisée d’un quartier de la ville, visite marquée à l’attention des sculptures particulières de Gustav’ Vigeland exposées dans le magnifique par Frognier, terminera cette journée.

 

 

oslo55

Oslo à l'heure d'aujourd'hui. 

 

 

Immeubles en bois, vestiges du passé, précieusement conservés.

 

Voyage en Norvège 009

                               Complicité fraternelle.

Voyage en Norvège 029

Représentation énigmatique de l'oeuvre de Gustav' Vigeland.  

                                                    

           Pour la note voulant relever les particularités....norvégiennes: Photos sur les toilettes payantes. Je sais, évidemment, que les toilettes sont payantes ailleurs qu'en Norvège, Mais les installations, ici, sont... particulières.

 

Voyage en Norvège 057

 

Distributeurs de bonbons...non pissotières à tirelire !

 

Norrvège du 24

Norrvège du 24

 

Péage pour se rendre à la pissotière !

 

Voyage en Norvège 056

 

Visiblement ça presse et il n'a pas la monnaie !

_________________________

       

                       Du pays des Vikings.... à la Norvège d'aujourd'hui.

                                                    Suite

 

        Lundi 25 juin. Après une nuit, qui je le précise, ne sera jamais noire, nuit passée dans un superbe hôtel situé dans la proximité d’Oslo, nous découvrons en quoi consiste un petit déjeuner norvégien. Tout est là, en place, pour faire un repas gargantuesque. Toutes et tous, à quelques exceptions, dont je suis, semblent apprécier le menu qui se décline à l’infini. Personnellement, la seule odeur du saumon et des harengs fumés, mais également le fumet du ragoût aux haricots me soulèvent le cœur à cette heure matinale. Fort heureusement, du café, des viennoiseries, des biscuits et de la confiture sont là pour les non adeptes de cette mise en bouche réservée aux Vikings. À l’écart des relents que mon nez n’apprécie pas, c'est ainsi que le matin je vais me retrouver en compagnie des allergiques au petit déjeuner norvégien!

     Chacun, rassasié du choix de leur assiette, du contenu de ma tasse pour ce qui me concerne, nous partons en transfert pour l’aéroport d’Oslo. Envol pour Alta dans un Boeing au nez rouge d’une jeune compagnie norvégienne.

 

Norrvège du 24 

 

Alta: est une ville située dans le comté de Finnmarck, sur les rives de la Altafjord. 

 

Voyage en Norvège 041

Dans la périphérie d'Alta.

 

       Elle est la plus grande ville située à l’extrême nord de la Norvège. Elle accueille de nombreux universitaires. Elle est réputée pour ses mines d’ardoise. La région alterne entre paysages forestiers, montagneux et côtiers.

 

Norrvège du 24

 

        On peut y admirer les pétroglyphes de Hjemmeluft, preuve du peuplement de la région dès 4 200 et 500 avant notre ère. Ces dessins rupestres attestent donc de la présence d'une activité humaine dans l’extrême nord de l’Europe à l’époque préhistorique.


 

Voyage en Norvège 038

Voyage en Norvège 037

Voyage en Norvège 040

 Alta

Norrvège du 24

Peter et son humour. Au moindre rayon de soleil, il se coiffait de ce chapeau de paille acheté à... Béziers !

 

             La visite du site rupestre terminée, l’autocar de Peter, notre chauffeur suédois, reprend la route en direction du Cap Nord. Près de 250 kilomètres seront  parcourus au travers de magnifiques paysages montagneux, de falaises bordant les fjords, de torrents et de cascades. Nous y verrons, en récupération, avant leur tournée consacrée à la distribution des jouets, les rennes du Père Noêl en grand repos.

 

Norrvège du 24

Norrvège du 24

 

         De nombreux tunnels également, dont certains passent sous des bras de mer jusqu’à 250 mètres de profondeur, permettent à la route de passer d’une île à l’autre pour, plus loin, retrouver le sol du continent. Avant que ne soient construits tous ces passages sous roche, le transbordement des véhicules se faisait par ferry, ce qui  allongeait considérablement la durée des trajets.

 

 

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Espace éclairé d'une " aurore boréale " anti

-stress.

 

 

        À noter qu’à l’occasion de ce déplacement, nous allons passer sous le tunnel du Laerdal, 24 km 500, le plus long tunnel routier au monde à ce jour ( Le Saint Gothard, en Suisse est plus long, mais il s’agit d’un tunnel ferroviaire )

                                 _____________

                           Du pays des Vikings à la Norvège                                                           d'aujourd'hui.

                                            Suite.

 

 

Avant d’atteindre le Cap Nord, nous prenons possession de notre chambre à Kamoyvaer ( écrit à la française, comme je l’ai fait jusqu'à présent, l’alphabet norvégien comprenant des lettres aux accents et notations particulières que le clavier français ne peut pas poser.) Il s’agit là d’un gigantesque ensemble et dernière construction avant de toucher ” le bout de la terre”.

 

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Norrvège du 24

 

 

      C’est après un buffet à la norvégienne que nous reprenons la route à 22 heures pour aller chercher notre diplôme de “Capordien” et espérer voir le soleil de minuit. De nombreux cyclos-campeurs, les sacoches bourrées jusqu'à la gueule, en finisent de leur raid infernal sur une route qui n'en fini pas de ses lignes droites à la pente dépassant parfois les 10%.

 

Norrvège du 24

 

Minuit sous la pluie.

 

Norrvège du 24

 Minuit quarante... Le ciel devient à nouveau bleu. 

 

        Le cap Nord est situé sur Mageroya, île norvégienne du comté de Finnmark, et fait partie de la commune de Nordkapp. Il s'agit d'une falaise de 307 mètres de haut, dominant les océans atlantique et Arctique ; il marque la limite entre la mer de Norvège, à l’Ouest et la mer de Barents à l’Est. Comme le reste de l'île, le paysage est composé de toundra, vierge d'arbres.

         Le cap est situé par 71° 10′ de latitude nord. Bien qu'il ne soit pas le point le plus septentrional d'Europe, il l'est souvent considéré à titre symbolique du fait du caractère majestueux de son environnement. Sur Magerøya, le point le plus septentrional est Knivskjellodden, un cap situé à l'ouest et à 1 457 mètres plus au nord. Il est cependant d'une altitude moins élevée et ne présente pas un caractère aussi majestueux !

 

Norrvège du 24

Au fond, le vrai Cap Nord. Trop petit espace pour en faire un lieu d'accueil de dimension touristique!

 

      À cette latitude, le jour polaire dure deux mois et demi chaque été. Au cap nord, le soleil de minuit est visible du 13 mai au 29 juillet. Du 18 novembre au 23 janvier, le soleil ne se lève pas, c'est la nuit polaire. Le jour se limite à quelques heures d'une lueur blafarde.

   Grand moment que celui de fouler un sol qui s'arrête brutalement pour plonger 300 mètres plus bas et disparaître sous une eau sur laquelle, plus loin, flottent des icebergs. Ce type de lieu a, sur moi, le grand bavard, une influence que je ne sais pas décrire mais qui me pousse à l’isolement. Qui m’entraîne à des réflexions muettes, dont certaines me surprennent à en constater un doux larmoiement. 


 

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Il est là...près de minuit.

Norrvège du 24

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2018 6 07 /07 /juillet /2018 17:36

                                   Du pays des Vikings...à la Norvège d'aujourd'hui.

 

Du pays des Vikings... à la Norvège d'aujourd'hui.

Article en cours d'installation.

20180701_124902 (1)                  

                  L'opéra de Oslo. ( Photo d'emprunt.)

 

              Du 24 juin au 4 juillet, où durant une période de l'année, le jour se fait voir 24 heures / 24 heures, où, par définition, le soleil ne se couche jamais vraiment...

Norrvège du 24

                      Photo prise à minuit au Cap Nord.

             De Marseille à Paris-Charles De Gaulle, puis Oslo, puis Alta, le tout  en trois vols successifs. Ensuite en autocar jusqu'au Cap Nord et retour sur la capitale norvégienne via le cercle Polaire et les îles Lofoten. Un voyage de 10.000 kilomètres, dont près de 4000 kilomètres en autocar.

 

 

'Diplome ' Cap Nord

  

          Après avoir "pointé" au Cap Nord, après avoir franchi les montagnes de Sognefjell, départ pour une mini croisière sur le roi des fjords avec ses 1308 mètres de profondeur. Un dépaysement total entre ciel, montagnes enneigées, lacs et langues de mer. Des fjords dont certains pénètrent le pays sur 204 kilomètres comme le Sognefjord, celui sur lequel nous avons navigué.

 

Norrvège du 24         

Le challenge de ces japonnais est de voir les mouettes venir saisir dans leurs doigts la nourriture offerte.     

                        Photos prises du bateau.

 

             La Norvège, pays des contrastes où d'un bout à l'autre de son territoire, le climat subit des changements opposés dans le domaine de sa pluviométrie et de ses températures. Approchant la même latitude que l’Alaska, la Norvège bénéficie cependant d’un climat plus clément grâce au passage d’une dérive du Gulf Stream. La barrière montagneuse des Scandes génère toutefois une dissymétrie climatique entre l’est et l’ouest. Sur la façade maritime, les influences océaniques tempèrent la rigueur du climat. La plupart des îles et des plaines côtières bénéficient d’un climat tempéré humide.

* Pour ce qui concerne les températures rencontrées lors de notre voyage, elles ont varié de 27...à...4 degrés.   

​​​​​​                                                                                

 

                                    La suite.... prochainement

 

 

 

   

  Du pays des Vikings.... à la Norvège d'aujourd'hui.

 

 

 

                                                                       Suite

                                                         

                 Carte climatique de la Norvège.

           Les températures s’échelonnent dans l’année en moyenne de - 3,5 °C à 14 °C. Le climat est instable et l’humidité relative élevée (nébulosité, brouillards et pluies). Les précipitations sont très abondantes (2 000 mm à Bergen) en raison des vents d’ouest dominants, chargés d’humidité. Dans l’intérieur du pays règne un climat plus continental, aux hivers froids et aux étés chauds. Les températures toujours en moyenne et sur une année de relevés, s’échelonnent de - 4,7 °C à 17,3 °C. Les précipitations sont nettement moins abondantes que sur le littoral (763 mm à Oslo). La longueur de l’hiver s’accentue vers le nord qui connaît une longue nuit polaire. Dans les montagnes du Nord Norge, le climat est, à l’exception des zones littorales, proche de celui de l’Arctique.

*Sources utilisées : Informations données par notre guide, Encarta et Wikipedia.

                          ________________

 

 

 

Du pays des Vikings... à la Norvège d'aujourd'hui...

 

Bateau-Viking

maxresdefault

                                         Photos d'emprunt.     

   

      La Norvège, territoire couvert de forêts et d'eau à la fois salée par ses mers et ses fjords et douce par ses torrents et ses lacs, poissonneux de cabillauds, de saumons et d'ombles chevaliers entre autres espèces de poissons.

 

Norrvège du 24

                             Camion livrant du cabillaud séché!

 

20180627_130752

Saumons.

     La Norvège, pays sur lequel vit l'ours brun, le lynx, le loup, l'élan, le renne, le boeuf musqué etc...

 

 

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Norrvège du 24 

Troupeau de rennes en liberté.

              Pays des montagnes, des glaciers, des cascades, des tunnels, des ponts. Pays dont la population vit à un rythme maîtrisé et dont la tolérance fait école.

 

Norrvège du 24

                                       Photo prise de l'intérieur de l'autocar !

Norrvège du 24

                                   La cascade de Twindefossen.                 

                             _________________

 

 

Du pays des Vikings à...la Norvège d'aujourd'hui.

 Suite

 

norway-map

 

                          L’histoire de la Norvège est largement liée à celle du reste de la Scandinavie. Cependant,  sa situation à l'ouest de cette péninsule lui confère une longue façade maritime donnant sur l'Océan Atlantique, à travers la mer du Nord et la mer de Norvège, ce qui en fait l'originalité de son histoire par rapport à ses voisins. Peuplée par les Samis ou Lapons ainsi que par des peuples germaniques, elle fait partie des territoires d'origine des Vikings.

      La Norvège, constituée vers l'an mille, forme pendant plusieurs siècles trois unions successives avec le Danemark et la Suède, pays appelé alors le royaume des trois couronnes, puis avec le Danemark seul, puis avec la Suède, sans le Danemark. Pleinement indépendante depuis 1905, la Norvège connaît, après la fin de l'occupation allemande, en 1945, une prospérité qui conduit le pays à être l'un des plus développés d'Europe.

                         _______________________

           Sur les traces des Vikings: Explorateurs et conquérants, les Vikings étaient de fabuleux aventuriers.

 

Voyage en Norvège 053

Norrvège du 24

                                                  Ma reine...à table sur un trône Viking....

 

             Peuples d’Europe du Nord, les Vikings ont navigué en Europe, en Asie et même jusqu’en Amérique. Ils habitaient autrefois une région aujourd’hui très bien connue sous le nom de Scandinavie, qui regroupe les pays, Norvège, Suède et Danemark. Guerriers terrifiants et pirates redoutables, depuis leur base scandinave, les vikings, appellation signifiant les hommes du nord, multipliaient les raids le long des côtes d’Europe avec leurs fameux drakkars. À la fin du VIIIe siècle, ils s’installent en Angleterre, mènent leurs premiers raids sur les côtes normandes où ils pillent les villes et les monastères.

 

Norrvège du 24

    Au musée des bateaux Vikings de Oslo: Drakkar datant des années 800, trouvé sous un Tumulus.

                    

                  Tumulus. Cette photo est un emprunt.

 

                Le site de Borrehaugene, ou tumulus de Borre, est considéré comme le plus grand cimetière viking de Scandinavie. 

       Situés dans le parc national de Borre (182 000 m²), sept grands tumulus et un cairn sont visibles. Il y a aussi 25 cairns plus petits qui donnent à penser que le cimetière fut peut-être bien plus grand. Certains des monticules font ​​45m de diamètre et jusqu'à 6 m de haut.

      Une grande partie des découvertes archéologiques est exposée au Musée des Bateaux vikings à Oslo. Les ornementations artistiques des artefacts retrouvés lors des fouilles sont devenues connues sous le nom de style de Borre.

 

Voyage en Norvège 064                                               

   

 

Voyage en Norvège 067

 

   Différentes réalisations datant des années 800. Photos prises dans le musée des vikings à Oslo.

                                                                ________________________

 

 

 

Présentation de la Norvège d'aujourd'hui: Sommaire.

 

Données générales

Présentation du pays

Nom officiel : Royaume de Norvège

Nature du régime : Monarchie constitutionnelle ayant un système parlementaire

Chef de l’Etat : S. M. le Roi Harald V (17 janvier 1991)

Chef du gouvernement : Erna Solberg

Données géographiques

Superficie : : 323 802 km² (Svalbard inclus)

Capitale : Oslo (l’agglomération d’Oslo regroupe 634.463 habitants)

Villes principales : Bergen, Trondheim, Stavanger, Tromsø

Langue officielle : Norvégien (bokmål, langue parlée dérivée du danois, et nynorsk, langue écrite, « nouveau norvégien »). Dans certaines régions, le sámi (ou lapon) est également langue officielle.

Monnaie : Couronne Norvégienne (NOK) – taux de change juillet 2016 : 1 EUR = 9,4517 NOK

Fête nationale : 17 mai (fête de sa Constitution de 1814, largement inspirée par la France et deuxième Constitution plus ancienne toujours en vigueur)

Données démographiques

(chiffres du Bureau des statistiques de Norvège)

Population : 5.258.317 (1er janvier 2016)

Croissance démographique : 1,27% (par rapport à 2014)

Densité de la population : 15,9 hab. par km²

Espérance de vie : Femmes : 84,2 ans, hommes : 80,6 ans (2016)

Taux de fécondité : 1,71 (2016)

Population active : 2.630.800 personnes (2014)

Taux d’alphabétisation : 100%

Religions : Évangéliques luthériens de Norvège (87%), musulmans

(1,5%) de

catholiques 

____________________

 

 La place de l'église en Norvège.

 

Norrvège du 24

Eglise construite en bois debout. Il en reste une centaine encore en Norvège.

 

               Jusqu'en mai 2012, L’Église de Norvège était reconnue comme Eglise d’État dans la constitution du pays. Son gouverneur suprême est le roi régnant, lequel a l’obligation d’être de confession luthérienne. Les lois régissant le fonctionnement et le budget de l’Eglise de Norvège étaient votées par le Parlement et exécutées par le ministère des Eglises.

       Le 21 mai 2012, les parlementaires norvégiens abolissent cette disposition constitutionnelle qui faisait de l’Eglise évangélique luthérienne, l’Eglise d’Etat : L’Etat, aujourd'hui, n’est plus confessionnel et la notion de « religion publique » disparaît, à l'instar de l'impôt ecclésiastique, même si l'Etat conserve la tâche de soutenir l’Eglise en tant que communauté de croyants. L’Eglise norvégienne est substituée à l'Etat pour la nomination des évêques et des Doyens. L'un des changements de la constitution porte sur le fait qu'il n'est plus nécessaire, de nos jours, à l'exception du roi, d'appartenir à cette Eglise pour être membre du gouvernement.

    *Sont nommées Eglises, à la fois celles des Luthériens et celles des Catholiques. La différence, pour ce qui concerne les édifices Catholiques, s'entend quand l'appellation d'Eglise est suivi du nom d'un Saint.

                             

                      Clin d’œil sur trois ouvrages d'art.

                                                             L'opéra d'Oslo.

 

                                                       Photo d'emprunt.

              L’opéra d'Oslo est situé à l'extrémité du fjord d'Oslo, sur le port commercial et industriel du quartier de Bjorvika. Il a été inauguré le 12 avril 2008. 

      Avec une superficie de 77 100 m², une surface au sol de 15 590 m², il est le plus grand édifice culturel construit en Norvège depuis la Cathèdrale de Nidaros. Il constitue aussi pour ce pays le symbole fort d'une nation moderne et exprime le rôle que doit avoir l'Opéra et le ballet dans la société.

      L'Opéra est doté de deux auditoriums : l'un  d'une capacité de 1 350 places et l'autre plus petit, de 400 places. Ils permettent une programmation d'œuvres du répertoire traditionnel et d'œuvres contemporaines. Il comprend également une salle de répétition de 200 places, un vaste foyer éclairé naturellement... avec vue sur le fjord.

        Outre ces récentes grandes réalisations, la Norvège est, aujourd’hui, sur la totalité de son territoire, un immense chantier autoroutier avec de nouveaux percements de tunnels et agrandissements des routes permettant aux autocars des voyagistes  de passer les montagnes touristiques en direction des côtes et des fjords. La Norvège est dans une phase de grand boum économique. Elle investit pour son avenir, à la fois sur le plan touristique, comme à celui de l’accueil, mais également pour améliorer la qualité de vie de sa population.

                                                                                                          

Tunnel-de-Lærdal-18

                 Le tunnel Laerdal, le plus long tunnel routier au monde ( 24 km 500.)

                                                  Photo d'emprunt.

         Le tunnel de Laerdal long de 24,5 km traverse un massif montagneux entre deux fjords. L'originalité de cet ouvrage tient aux solutions retenues pour la sécurité, en particulier la présence de 18 aires de retournement, permettant aux véhicules de faire demi-tour.

       Le réseau routier norvégien comprend de nombreux tunnels reliant le plus souvent les rives de deux fjords et permettant d'assurer une circulation fluide même en hiver quand beaucoup de cols sont fermés. Avec ses 24,5 km de longueur, il est le plus long tunnel routier du pays... et du monde. (Le Saint Gothard, en Suisse, est plus long...mais il s’agit d’un tunnel ferroviaire et non routier!) Le Laerdal, situé sur l'E16, relie les deux plus grandes villes du pays: Oslo et Bergen.

     Particularité: Un tunnel dans lequel l'on peut faire demi-tour.

      Avec deux voies de circulation, la vitesse est limitée à 80 km/h et le trajet prend une vingtaine de minutes. Le trafic journalier devrait atteindre 1 000 véhicules avec des pointes à 400 véhicules par heure.

      L'originalité du tunnel de Laerdal tient au fait que les constructeurs ont créé 18 aires de retournement: 3 grandes et 15 petites. Les 3 grandes aires, de 30 m de diamètre, sont de vastes grottes sans rond-point central, permettant aux véhicules de faire demi-tour en cas d'incendie ou de blocage du tunnel. D’autres,  plus petites, viennent en complément.

     Particularité: L'éclairage a été soigné, le blanc préféré au jaune jugé « déprimant » d'après des tests réalisés. Une « aurore boréale » artificielle vient agrémenter les grandes aires de retournement contribuant à la magie des lieux.

     Une véritable usine pour dépolluer l'air vicié. L'air est aspiré par 32 ventilateurs accrochés à la voûte du tunnel.

 

Hardangerbrua_(15028061131)

                 Le pont d'Hargangerbrua, Le plus long de Norvége:  1km 310. L'un des 7 ponts suspendus les plus longs au monde.

Photos d'emprunt.

                 Le Hardangerbrua est un pont suspendu au dessus du fjord du Hardanger, au sud-ouest de la Norvège. Il remplace la connection par ferry entre Brurarvik et Brimnes.

          Il est à ce jour le plus grand pont suspendu de Norvège et le numéro 7 au monde.

        Le pont fait 1380 mètres de long, pour une travée de 1310 mètres. Il s’agit d’un pont suspendu, parmi ceux ayant la plus longue portée au monde. Sa traversée reste impressionnante les flancs montagneux l’approchant étant très abruptes. La profondeur du fjord près du pont est de 500 m, tandis que les montagnes environnantes s’élèvent à 1200 m d’altitude.

           Sa construction a débuté en 2008. Il a été inauguré en 2011.                                  

 Pour la suite: La visite du parc Frognier à Oslo. Parc réservé aux sculptures de Gustav Vigeland.

 

 

 

 

 

Dimanche 24 juin 2018: Première journée passée à Oslo. Visite de la ville et du parc Frogner.

Installation à revoir, certaines photos s'étant " évaporées ! "

maxresdefault 

Il s'agit là d'une photo d'emprunt.

 

Norrvège du 24

Chantiers autour de l'opéra.

Norrvège du 24

Norrvège du 24

Vestige du passé. Construction en bois.

Voyage en Norvège 019

Le parc Frognier.

 

         Si la ville présente de nombreux points d'intérêt, tous ne pouvant pas vous être décrits ou racontés, je vous propose l'une de mes visions qui a retenu plus particulièrement mon attention:  

                    Aujourd'hui, je vous amène au Parc Frogner à Oslo pour une exposition permanente en plein air des statues de Gustav Vigneland. Exposition composée de la plus grande collection du monde de sculptures exécutées par cet artiste. 

    Pour ce parc, il a réalisé 650 statues ou dessins. Ses personnages représentent le cycle de la Vie, la destinée de l'homme... de l'enfance à la vieillesse.         

       Un arrêt dans ce parc majestueux et riche des oeuvres d’art de ce sculpteur pour le moins... énigmatique. 

 

Gustav Vigeland.

                                                     

         Gustav Vigeland est un sculpteur norvégien. Se principales réalisations se trouvent au Parc Frognier, le plus grand parc d'Oslo où sont exposées 214 de ses œuvres.

          Vigeland, de son vrai nom Gustav Thomsen est né à Mandal, une petite ville du sud de la Norvège. Il est issu d'une famille d'artisans et de comptables. Il y fait ses études primaires et s'y initie à la sculpture sur bois. Son enfance fut malheureuse à cause d'un père dont le comportement revêtait, parfois, un caractère inquiétant et en particulier dans ses pratiques religieuses où à certaines occasions, il fouettait son fils en public ! À l'âge de quinze ans, il part à Oslo pour servir d'apprenti à un sculpteur sur bois professionnel. Grâce à l'appui moral et financier du sculpteur Brynjulf Bergslien, il commence à fréquenter une école d'art et, en 1889, il expose pour la première fois au regard du public une de ses œuvres.

       De 1891 à 1896, Vigeland fait plusieurs voyages à l'étranger. Il visite Copenhague, Paris, Berlin et Florence. C'est de cette expérience qu'il tire sa formation non académique: à Paris, il assiste aux cours d'Auguste Rodin, tandis qu'en Italie, il découvre l'art antique et la Renaissance. Au cours de ces années, les thèmes qui dominent la majeure partie de sa production artistique commencent à apparaître.  La mort, la vie quotidienne, l'homme et la femme. Ses deux premières expositions personnelles ont lieu en Norvège en 1894.

Voyage en Norvège 022

             Immense fontaine située au centre du parc.

         En 1906 Vigeland présenta un modèle de fontaine monumentale en gypse qui, selon le conseil municipal d'Oslo, devait embellir la place face au Parlement National. La construction de la fontaine fut ajournée jusqu'à l'entente d'un accord sur l'emplacement définitif. Pendant cette attente, Vigeland agrandit son projet original en ajoutant divers groupes de sculptures et en 1919, une haute colonne de granite.

 

Voyage en Norvège 033

     La colonne en granite.           

        Le cycle de la vie avec ses étapes. Elles évoquent le thème de la mort, des rapports de l'homme et de la  femme, les adultes et les enfants par la présence de 192 sculptures dans le parc qui porte son nom. 

 

 

Ici, c'est le 3ème âge.

 

Chaque sculpture, naturaliste et expressive, est structurée de deux figures qui dépeignent les relations entre eux, les rapports humains. Elles s'équilibrent au milieu de toutes ces formes.

 

 

Cette statue montre la lutte entre l'homme et la femme. Chaque statue est le miroir de la vie, le reflet de tous les jours.

 

 

 

 

24-3-e53e4

 

Voyage en Norvège 032

4-3-5f280

Détail de la colonne.

Et voici le monolithe (1919), colonne couverte de figurines entassées dont le fond semble inerte. Elles forment une spirale qui s'élève, dont le début est dans l'âge et le sommet est fait par la jeunesse.

C'est le cycle sans fin. Le tourbillon de la vie avec la lutte incessante pour atteindre le sommet.

Le monolithe présente une hauteur de 14 m 12, soit 46 pieds). De part et d'autres de cet ensemble, et de chaque côté, on comptabilise 36 groupes sur les cycles de la vie.

 

_______________

Au départ, le parc fut constitué d'une fontaine composée de six géants qui tenaient une soucoupe d'où s'écoulait l'eau. Représentation du fardeau de la vie et l'effort soutenu.

 

 

       L'eau rappelant le symbôle de la fertilité est entourée également par vingt sculptures qui représentent l'arbre de la vie. C'est le rapport de l'homme et la nature.

Voici, ici une plaque qui orne le socle de la fontaine.

 

        Puis nous enjambons l'étang de Frogner par le pont en bronze où se situe les statues en fonte modelées par Vigeland. Elles sont d'une tranche d'âge plus jeunes, voire enfantile.

     C'est encore une représentation du cercle de la vie, du mouvement, de l'attraction entre les êtres liés ensemble pour la vie, la force de la nature, la continuité.

 

 

29-99b6b

27-620bb 

35-26d87

38-2-f0385

 

42-461ec

Voyage en Norvège 009

Voici l'enfant en colère,

40-afc36 

vigeland-pont-6

Voyage en Norvège 013 

 

L'axe du parc est composé d'une allée centrale qui dirige le regard vers le monolithe. Cette allée est ornée de part et d'autres de 58 sculptures dont le sens est l'amour maternel et paternel. L'homme est en avant, sa représentation frappe dans l'idéologie de l'époque. L'homme se devant d'être viril, il fige à jamais les expressions, les émotions.

Au fond de cette allée, la fontaine entourée d'un damier qui représente le labyrinthe, la poursuite, la symbolique de la vicissitudes de la vie.

 

 

Voyage en Norvège 023

 

Au niveau supérieur se trouve la colonne aux corps enchevêtrés.

 

Voyage en Norvège 027

  

        Mon sentiment: La visite de l'oeuvre de Gustav Vigeland ne m'a pas laissé pas indifférent. En effet, ses statues en bronze, comme celles en granite, interpellent quand à ce thème répétitif et dont la symbolique peut paraître inquiétante. Il peut s'y voir mêlé amour et violence dans une confusion, qui pour m'a part m'a quelque peu dérouté. Je vais cependant vouloir en retenir la qualité des oeuvres et la splendeur du parc qui accueille le visiteur.

 

 

                      _________________

 

            Cette visite culturelle me conduit à vouloir vous parler, sommairemment, du systhème éducatif et de l'organisation de la scolarité des jeunes Norvégiens.

 

                                   Le système éducatif norvégien.                            

              La Norvège fait partie des pays nordiques célèbres pour leur système éducatif à mille lieues de celui qu’on trouve en France.

*La scolarité est gratuite et obligatoire de 6 à 16 ans. Gratuite également pour tous les étudiants.

*Une école primaire où les niveaux et le redoublement n’existent pas. Tout le travail scolaire s'organise par groupe et n'est pas sanctionné par une note.

*Pas de baccalauréat, mais un examen à la fin de chaque année sur la matière choisie en vue de l’orientation d’études que l'élève a envisagé par anticipation. 

*La relation entre professeurs et élèves et ce à tous les niveaux d'études, s'organise autour du tutoiement.

Rappel: Taux d'alphabétisation: 100% !

*Il n'existe pas de cantine scolaire, ni de restaurant universitaire en Norvège. Les élèvent, les étudiants apportent un matpakke au lieu d’aller sur leur lieu de cours. La tradition, consiste à venir avec un en cas, une nourriture emballée. Il s'agit en fait d'un sandwich constitué d’épaisses tranches de pain, souvent trois ou quatre,  généralement rempli avec du fromage, de la charcuterie, des poivrons et différents légumes. Et si c’est un repas prisé des écoliers, la plupart des actifs continuent à apporter leur matpakke sur leur lieu de travail ! 

      *Note. Pour tous les norvégiens, enfants et adultes, le petit déjeuner est un gros repas constitué de poissons, de viandes, de plats cuisinés, de légumes, de confitures etc… Le second gros repas se fait en fin d’après midi, en famille, les parents sortant tôt de leur travail. Après ce repas, les membres de la famille s’adonnent à leur loisirs favoris qui se résument à des activités sportives et, ou culturelles.

                                     _______________________

              À l'occasion d'un prochain chapitre, j'évoquerai la place du sport en Norvège et de quelques uns de leurs champions.

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2017 4 28 /12 /décembre /2017 13:23

La crèche de Noël

 

 Rappel sommaire de son histoire.

Rediffusion.

 

 

Crèche de St Saturnin les Avignon 014-copie-1 

                                                          

Détail de la crèche de Saint Saturnin lès Avignon.

 

               Selon l’Évangile et selon Saint Luc, Jésus est né dans une étable. L’endroit où il a été déposé à sa naissance et qui lui a servi de berceau est désigné par le mot de mangeoire, ‘’cripia’’ en latin, dont découlera l'appellation crèche .

 

                                        minicrecheani

 

     

 

La plus ancienne trace représentant la nativité remonte au VI siècle. Elle a été découverte sous la forme d’une peinture murale dans une habitation des catacombes de Rome. C’est au VI siècle également qu'a été arrêtée au 25 décembre la  date de la  naissance de Jésus. Rappelons toutefois que cette précision est toujours contestée. 

 

 Crèche de St Saturnin les Avignon 013

 

Fragment de la crèche de Saint Saturnin les Avignon.

 

 

            Dans les premières crèches ne figuraient que l’enfant Jésus, Marie, Joseph, les trois Rois Mages, le berger, l’âne et le bœuf.

 

 santons-creche3

 

       Au début des années 1700, discrètement, les crèches apparaissent dans les églises. Les sujets sont faits à partir de chiffons. Pour les paroisses les plus riches, des statuts plus où moins grandes font offices de personnages bibliques 

         Mais avant celà, en 1223, il appartiendrait à Saint François d’Assise d’avoir organisé une crèche vivante. Elle était animée par des hommes et des animaux pris parmi les populations voisines. C’est dans une étable et non dans un édifice religieux qu’aurait été célébrée ce qui fut sans doute la première messe de minuit. 

 

 sainte%20famille

                                                                                              

  313801_2.jpg

 

Crèches vivantes. 

 

          En 1775, à Marseille, une grande crèche montée par un certain Laurent fait l’objet de la curiosité de ses visiteurs. Constituée de mannequins articulés, peuplé d’animaux exotiques, son créateur y osa mille fantaisies. Jean- Paul Clébert, écrivain de culture religieuse raconte :

       _Un carrosse s’avançait vers l’étable, le pape en descendait suivi des cardinaux. Devant eux s’agenouillait toute la Sainte Famille et le pape lui donnait la bénédiction. Pendant l’adoration des bergers un rideau se levait, dévoilant la mer sur laquelle voguait un bâtiment de guerre. Une salve d’artillerie saluait l’enfant Jésus qui, réveillé en sursaut, …….( on le serait à moins ) ouvrait les yeux, tressaillait et agitait les bras.

            Seul un marseillais pouvait, pour la circonstance, imaginer un tel scénario !

 

Vues partielles de la Crèche de Saint Saturnin les Avignon.

 

      Crèche de St Saturnin les Avignon 018                          Crèche de St Saturnin les Avignon 017

                                                  

          Pour l’histoire, notons que les crèches furent interdites sur notre territoire pendant la période que dura la révolution. Ce qui en fit fleurir dans les caves et autres lieux qui se voulaient cachés                                                               

      La crèche telle que nous la voyons aujourd’hui dans les maisons est née en Provence au XVIII siècle à travers les Jésuites qui en répandirent la tradition. Elle est le fruit d’un santonnier de la région d’Aubagne du nom de Jean Louis Lagnel qui créa à partir de la terre d’argile les figurines symbolisant les acteurs gravitant autour de la naissance de l’enfant Jésus.   

 

Plus modestement: Vue partielle de notre crèche familiale.

 

 Crèche de St Saturnin les Avignon 007

 

 

       La crèche se reconstruit chaque année à la veille de Noël dans les chaumières de toute l’Europe et bien ailleurs encore. Elle reste dans les foyers, et pour certains au-delà de toute pratique religieuse, une tradition qui se perpétue dans les populations d’origines Chrétiennes.

        La représentation de la crèche telle que nous la voyons aujourd’hui est le fruit de l’imagination et du sens créatif des santonniers qui en agrandissent régulièrement son image par l’extension des scènes et de ses personnages.

 

Autres détails de la crèche de Saint Saturnin les Avignon.

                                                                                                       

 Crèche de St Saturnin les Avignon 016

 

              Crèche de St Saturnin les Avignon 015

 

                       Saint Saturnin les Avignon est un village du Vaucluse qui se trouve à une dizaine de kilomètres de la citée des papes. La crèche est construite dans l'église. Elle s'étend sur une surface que j'évalue à plus de trente mètres carrés. Elle est animée en partie par des automates aux gestes d'une grande précision. Elle figure parmi les plus belles de la région.

 

 

                  Merci à Google pour les informations qui m'ont permis de rédiger en partie le texte que je vous livre..

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Marcel Tauleigne
  • : Il s'agit d'un blog dont l'objectif principal sera de présenter mes occupations de loisir. Mon travail d'écriture, ma peinture, ainsi que ma passion pour le sport,dont je m'apprète à commenter certains souvenirs.
  • Contact

Recherche