Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 19:36
En fond, peinture acrylique sur toile.
En fond, peinture acrylique sur toile.

Et de trois.

Après: " J'ai rêvé mon Père " et " Lettre à Jules ", " Quand la mémoire raconte " vient à nouveau me donner l'occasion de vous parler de mes souvenirs d'enfant, de mes souvenirs d'enfance. Egalement de ceux qui m'ont été racontés et que je vous livre dans un discours fidèle à ce que j'en ai entendu.

Ce livre comporte 7 récits, dont certains sont inspirés de mon vécu.

Pour Rose, l'écoute attentive de sa vie, me permet de vous parler de ce que fut une frange de sa jeunesse. Centenaire aujourd’hui, mon épouse et moi qui partageons son quotidien, avons tout loisir de l'entendre raconter ses souvenirs. C'est à l'occasion de l'un d'entre eux en particulier, que j'ai crayonné les premières lignes d'un texte la concernant.

Quant à Fonzi, il s'agit d'une correspondance imaginaire entre un dogue anglais mis en pension, et sa maîtresse partie en vacances!

Flambeau est le fruit d'une retranscription, où se confondent des faits relatés sur un carnet que j'ai pu feuilleter, et ceux contés par un guide de haute montagne lors d'une veillée dans un refuge du parc de la Vanoise.

160 pages dans lesquelles j'ai repris mon histoire avec Etienne. Histoire d'une situation m'ayant conduit à faire une rencontre pour le moins curieuse dans ce qui fut son déroulement.

Publié à compte d'auteur, ce livre n'est pas diffusé. Il peut se commander par le canal de mon adresse informatique.

marcel.tauleigne@orange.fr

Quand la mémoire raconte
Repost 0
Published by Marcel Tauleigne - dans livres
commenter cet article
9 janvier 4 3 09 /01 /janvier /4 10:01

 

 

                                                 Lettre à Jules

Photo: Jean-Claude Teil 

     

 

Présentation de LETTRE A JULES

   

Écrire, t'écrire devient une nécessité mais dont le sens me trouble parfois. 

 

              Un prétexte aussi. Car au delà de ce que je veux te faire connaître, j'ai besoin de relire mon histoire dans l'espoir d'y trouver d'autres réponses que celles qui m'ont été données. Des réponses dont je ne suis toujours pas satisfait. Relire mon histoire pour m'en imprégner à nouveau et t'en restituer le vécu au gré d'un voyage que mes souvenirs vont conduire......

 

              Par des aller-retour  entre un temps qui fut le mien et celui dans lequel, aujourd'hui, évolue Jules, mon petit fils, je pose des questions dont les sujets restent intemporels. C'est quoi le bonheur? Devons nous le considérer comme un dû ou devons nous aller à sa recherche?

 

              J'évoque, au fil de ma narration, ce que furent et restent mes terrains de partage. Ceux, sur lesquels je souhaite amener Jules à poser un regard curieux, à se nourrir de ce que je nomme mes petits bonheurs.

 

             Voir un lever de soleil du sommet du Mont-Ventoux, après en avoir gravi la pente avec sa Mamie Josy et quelques copains, le voir sortir des entrailles de la montagne qui le tenait caché, le voir s'extirper de l'ombre, se libérer par soubresauts pour enflammer l'horizon et donner naissance à un jour nouveau. Et si c'était cela le bonheur, que d'assister à ce miracle que la nature offre journellement au peuple du monde?

                                                                        Jules et .........Papy.

 

                                          Noir et Blanc Jules et Moi

                                                                       Photo.  Jules Savére.   

 

              Voulant écarter de mon propos tout discours qui se voudrait moraliste, j'évoque toutefois quelques mises en garde que j'adresse à la cantonade, à la volée en direction d'une jeunesse en mal d'existence.

 

              J'ai voulu écrire un livre qui parle de la vie des gens "d'avant", d'une génération à laquelle j'appartiens et, qui, souvent se trouve en difficulté pour suivre une évolution dont la technologie les dépasse.

 

             Je raconte des histoires, celles de mon vécu, ainsi que d'autres sortant de mon imaginaire dans lequel je m'inventais un monde que je confondais volontairement à un réalité que je voulais mienne.

 

            J'ai réservé une place privilégiée au récit de mes estives en Ardèche et plus particulièrement à celle qui me permit de rencontrer Etienne. Rencontre d'un autre temps par sa configuration. Rencontre mystérieuse, insolite, généreuse que je vous livre avec passion et tendresse.

 

LETTRE A JULES  Roman de 265 pages.

 

  Disponible sur commande auprès de l'auteur au prix de 15£  plus frais de port.

 

marcel.tauleigne@orange .fr

 

 

                                                                                                                                                                                                                              

 

 

 

 

Repost 0
Published by marcel-tauleigne.over-blog.fr - dans Livres
commenter cet article
9 janvier 3 2 09 /01 /janvier /3 09:12

 

 

                                              J'ai Rêvé Mon Père

  

                                                    Ce livre vient d'être réédité

 

                                        Disponible sur commande à l'adresse de l'auteur

 

                                                   marcel.tauleigne@orange.fr

 

                                                           PRESENTATION

 

         Depuis longtemps je rassemble des notes prises sur des supports les plus divers dans le but avoué de m'en servir comme mémoire, outil précieux du souvenir qui me permettra d'aller revisiter ce que fut ma jeunesse.

 

         Ecrire pour dire ce que le temps n'a pas effacé, pour parler du temps des souvenirs, parler de ma difficulté à pouvoir grandir.

 

         Parler de mon père avec amour, tendresse et reconnaissance grâce au temps qui m'aide à relativiser les choses. Vous le faire découvrir tout en m'aidant à mieux le connaître. Parler de l'Ardèche dont je suis originaire par filiation et que j'aime par choix.

 

         Raconter mes estives  comme vacher, entre la Souche et la Croix de Bauzon. Faire revivre les scènes paysannes du milieu du siècle dernier. Retracer ce que fut pour moi une leçon de vie au sein de ma famille d'accueil à la ferme de Chevalet.

 

        Parler d'Antonia.

 

        Parler de mon service militaire, de l'Algérie, de mon vécu de soldat sans armes, de cette période qui m'a profondément marqué, où je tente désespérément de gommer ce que je n'aurais jamais voulu y voir.

        j'ai retenu pour vous et pour moi les histoires, les rencontres parfois cocasses, toujours riches, drôles, humaines, de celles qui sont nées du hasard, de celles offertes dans le cadre d'un partage sans calcul.

                                                             Je viens vous raconter...
                                                              Je viens vous parler...

 

                                                 Marcel Tauleigne . Roman de 300 pages.

 

 

Notes diverses

 

        ( J'ai toujours aimé la compétition, celle qui oblige à se dépasser, celle qui nous situe par rapport aux autres, celle qui nous fait exister dans la conquête de l'inutile.)

 

 

         Quelle belle expression, la conquête de l'inutile! Au contraire de la guerre d'Algérie, que Marcel Tauleigne vit et décrit avec révolte et indignation, un homme qui grandit dispose de moyens lumineux pour se confronter à l'humain sans le détruire. Il doit aller à sa rencontre pour le plaisir de la curiosité, celui de la découverte, de l'amitié, de l'amour.

 

        C'est ce plaisir qui guide le petit Marcel quand, à neuf ans, il fait son apprentissage comme garçon vacher sur le plateau ardéchois. La ferme de Chevalet, les forets de fayards, les grandes étendues de bruyères et de genets seront son territoire pour cet été de 1949.

 

        Évidemment son père l'abandonne pour ces trois mois de longues vacances! Évidemment , il lui en veut pour ce qu'il croit être un manque de tendresse, mais quelle merveilleuse école que cette vie au milieu des montagnes pour lesquelles il gardera un amour indéfectible.

 

        Et finalement, son père ne lui a t'il pas fait le cadeau que l'on attend d'un père. Celui du chemin de l'autonomie et de la transmission de ses racines.

          

 



Marcel Tauleigne.  Roman de 300 pages.

 

Réédition récente 

Disponible sur commande auprès de l'auteur . Prix de vente 17£, frais de port offert.

 

Marcel.tauleigne@orange.fr

 

 

 

 

Repost 0
Published by Marcel Tauleigne - dans Livres
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Marcel Tauleigne
  • Le blog de Marcel Tauleigne
  • : Il s'agit d'un blog dont l'objectif principal sera de présenter mes occupations de loisir. Mon travail d'écriture, ma peinture, ainsi que ma passion pour le sport,dont je m'apprète à commenter certains souvenirs.
  • Contact

Recherche