Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 13:14

                                                     Au Pays de la Norbertine*

 

                                                   frigolet norbertine

 

                            Pour cette journée avec les Esclops, alors que nous sommes réunis pour notre assemblée générale,  je ne vais pas faire un compte rendu de randonnée ou vous relater quelques anecdotes au sujet de l'un des marcheurs du groupe.

                           Le coin dont il est question ayant déjà fait l'objet de l'un de mes commentaires***, je vais vous résumer succinctement l'historique de l'abbaye où est né ce breuvage dont certains disent qu'il permettrait de "côtoyer les Dieux " !!!

                                                    __________________________

 

                            Je suis certain que nombre de lecteurs de cet article, même proches de ce lieu, se demandent où peut se trouver ce pays au nom mystérieux. En fait il ne s’agit pas d’un pays à proprement parler mais d’un ressac de vallons entourés de petites collines, enfantées sans doute il y a quelques millions d’années par les Alpilles toutes proches.

       Située au nord de Tarascon sur Rhône, ayant les villages de Barbentane et de Graveson pour frontaliers c’est là que lié à la Norbertine se joua, d’après l’histoire, le sort de cette Abbaye au nom ancien de Farigouléto. De farigoule en occitan et autrement dit du thym.

      Il est écrit en effet, que sans la découverte de la Norbertine en 1858 par le frère Callixte Gastinel, la faillite de cet ensemble religieux aurait été prononcée !!!!!

      Renommée dès son arrivée dans les chaumières et l’ayant goûtée en qualité d’invité par le curé de Graveson en 1866, Alphonse Daudet, écrit à son sujet dans  ‘’Les Lettres de mon Moulin’’ :

                      Extrait des « Lettres de mon Moulin » d'Alphonse Daudet

- Buvez ceci, mon voisin ; vous m'en direz des nouvelles.
Et, goutte à goutte, avec le soin minutieux d'un lapidaire comptant des
perles, le Curé de Graveson me versa deux doigts d'une liqueur verte, dorée,
chaude, étincelante, exquise. J'en eus l'estomac tout ensoleillé.
- C'est l'élixir d’un moine, la joie et la santé de notre Provence, me
fit le brave homme d'un air triomphant ; on le fabrique au couvent des
Prémontrés, à deux lieues de votre moulin. N'est-ce pas que cela vaut bien
toutes les chartreuses du monde ?. Et si vous saviez comme elle est amusante
l'histoire de cet Élixir ! Écoutez plutôt.

Cette distillerie, où personne, pas même le prieur n'avait le droit de
pénétrer, était une ancienne chapelle abandonnée, tout au bout du jardin des
chanoines. La simplicité des bons Pères en avait fait quelque chose de
mystérieux et de formidable ;.

Le Père Gaucher, avec sa barbe de nécromant, penché sur ses fourneaux, le
pèse-liqueur à la main ; puis, tout au tour, des cornues de grès rose, des
alambics gigantesques, des serpentins de cristal, tout un encombrement
bizarre qui flamboyait ensorcelé dans la lueur rouge des vitraux.

Il fallait voir quel accueil quand il traversait le monastère ! Les frères
faisaient la haie sur son passage. On disait : « chut!. il a le secret. »

Il préparait ses réchauds, ses alambics, triait soigneusement ses herbes,
toutes herbes de Provence, fines, grises, dentelées, brûlées de parfums et
de soleil
..............

lettres-de-mon-moulin

 ***Les Lettres de mon Moulin d'Alphonse Daudet. Editions Ouest-France. 

  Fin de citation

                                          _________________________

                                                    

                     C’est ainsi que Daudet fit la réputation de cet Élixir. Il donna à l’inventeur de la liqueur le nom de Père Gaucher. Il en écrivit l’histoire avec la fantaisie qu'on lui connaît, allant jusqu'à faire chanter des airs paillards à ce brave religieux, lui accolant au passage le péché d’ivresse.

      En revanche, l’histoire, celle qui se veut exacte relate bien la fabrication et la commercialisation de cette liqueur comme étant la source de revenus qui sauva l’abbaye d’une sentence d’expulsion des ses moines.

                                           _______________________

 

   b522d47c8f189282c4d4ac0e19348173.jpg

 

                 Saint Michel de Frigolet : De la Norbertine à la Farigoulette.

 

                    frigolet-liqueur  

 

                  Historique :Le nom du prieuré est mentionné pour la première fois en 1133. C’est en 1155 que le pape Adrien IV en confirme son installation. Prieuré puis abbaye en 1869, le lieu sera occupé successivement par les Augustins, les Hiéronymites ou Pères de Saint Jérôme.

       1858 : Allant d’expropriations en vicissitudes, les lieux seront rachetés par le diocèse d’Aix en Provence et la vie monastique y sera restaurée par le Père Edmond Boulbon, trappiste devenu Prémontré pour la cause. Auparavant, entre 1831 et 1841 les locaux servirent de collège. Frédéric Mistral y fut élève.

 

Frigolet: Chapelle Saint Michel.

 

       Rendus à ce jour en leur état d’origine, les bâtiments les plus anciens sont d’architecture romane pour ce qui est de la chapelle Saint Michel et de son cloître. Ils datent du XII siècle.

 

                                                  En fond, la chaine des Alpilles

 

L'abbatiale de Frigolet

 

                                                                  

       La basilique de l’Immaculée Conception de style néogothique a été consacrée en 1866. L’intérieur de la grande nef est entièrement recouvert  de peintures murales à l’huile sur le modèle de la Sainte Chapelle de Paris.

 

  49930551

 

           Aujourd’hui, la communauté religieuse de Saint Michel de Frigolet qui y est installée appartient à l’ordre des chanoines de Prémontré et suit la règle de Saint Augustin.

        Le site est un lieu de pèlerinage et de prière. Il est également un centre d’accueil pour les visiteurs, les hôtes de passage, jeunes et retraitants.......... et vieux retraités !!!! 

 

                    Quant à nos préoccupations du jour, et plus présisement  pour ce qui concernait le centre de nos réflexions, c'est le restaurant du site qui accueillit pour son assemblée générale annuelle  la confrérie "di Esclops".

  

  P1040462

     

                           Quand le groupe planche sur le calendrier des rencontres à venir.

 

                                                       _________________________________

 

                                                                                

P1040461

 

                                                    À l'écoute religieuse du trésorier.

                                     

                                              __________________________________

                                                   

        P1040448

 

 

                          Le président à la lecture annuelle de la bible.... de l'association.

 

 

 

 Versets au style particulier des statuts de l'association qui encore aujourd'hui font office de guide pour ce qui est de l'esprit dans lequel le groupe fonctionne

 

                                                          Préambule

 

La marche est le mode de locomotion de l’Homme. Elle qui lui permet de se déplacer en mettant un pied devant l’autre sans jamais perdre le contact avec le sol ( important de ne pas perdre contact !!!!!). Elle est une activité essentielle dans notre vie grâce à laquelle il est possible de se rendre d’un point géographique à un autre. Elle permet de se rencontrer dans des lieux et occasions les plus divers.

BUTS ET COMPOSITION

Article 1 – le Groupe de Marche « LI ESCLOPS » se donne pour objectif de ne pas en avoir. Toutefois, marcher reste à envisager pour que notre activité puisse vivre et faire vivre nos corps meurtris par les coups d’une vie impitoyable. Marcher vers la quête d’aventures devrait motiver nos futurs adhérents (tes) .

Cette activité sera mensuelle et s’organisera sous forme de randonnées qui auront lieu le 1er dimanche de chaque mois.

Article 2 –S’aérer les poumons, se changer les idées, tels seront les principes de base de notre mise en marche. Les idées qui devront rythmer nos pas sur les sentiers que nous allons parcourir devront répondre à celles inhérentes aux buts que nous nous sommes fixées  en respectant les princes de la vie en groupe......ouf

Article 3 -  En conséquence de l’article 2, les sacs à dos ne devront être chargés que de nourriture, de boissons anti-morosité, de vêtements et autres matériels nécessaires à la marche. En aucun cas, ils se devront d’être remplis de problèmes de la vie quotidienne, qu’ils soient professionnels, religieux, syndicaux, philosophiques ou politiques.

Article 4 – Durant les pauses ou pendant les marches tout regroupement d’adhérents ou toutes discussions prenant le caractère de réunions parallèles au sens de notre marche, feront l’objet de sévères réprimandes. Idem pour tout ce qui se trouverait sur la tangente du cercle que nous formons et tendant à contrevenir au sens des articles 2 et 3 sera soumis à un jugement complètement subjectif.

Article 5 -  Tous les membres seront :

-         Les membres fondateurs,

-         Les membres bienfaiteurs,

-         Les membres honoraires,

-         Les membres actifs.

Tous acquis au fonctionnement dans le bon sens du Groupe de Marche, grâce à leurs membres inférieurs.

ADMINISTRATION

Article 6-  Toutefois, tout comme l’Arche a eu son Noé, tout comme le berger a eu son étoile, tout comme la cordée à son premier ou sa première, le Groupe aura son guide qui fera fonction de Président.

 

Article 7 –Pour gérer les ressources définies à l’article 10, le Groupe de Marche se dotera d’un trésorier (ère) qui fera en sorte, entre autre, que le Groupe ne marche pas au-dessus de ses moyens.

Article 8 – Le Groupe de Marche se retrouvera une fois par an en Assemblée Générale. Les marcheurs, le Conseil d’Administration fraîchement élu se réuniront pour une Bouffe Fraternelle dont le menu sera considéré comme ordre du jour.

Le lieu de la. B.F qui ne sera pas forcément sur un G.R sera défini en commun.

Article 9 – Le Groupe de Marche avancera dans ses randonnées avec un esprit de camaraderie. Il sera interdit de s’adresser aux collègues en difficulté en leur disant : « Marche ou crève ! ».

Les parcours seront proposés à tour de rôle par les adhérents. Retenu comme responsable d’un jour, l’élu deviendra le guide du groupe. En conséquence ce dernier devra veiller à ce qu’aucun adhérent ne marche à côté de ses pompes, auquel cas il sera chargé de le ramener sur le droit chemin dans l’intérêt de la bonne marche du Groupe.

 

TRESORERIE

Article 10 –Les ressources du Groupe de Marche seront composées exclusivement des cotisations annuelles dont le montant pourra être revu chaque année.

Elles seront pour l’année 1992 de 25 F. par paires de chaussures et de 50 F. par couple de paires de chaussures. Charge aux adhérents de définir les conditions de mise en couple.

Ces cotisations seront versées au trésorier (trésorière).

 

Article 11 –Pour ne pas confondre marcherdans la colline et marcher dans la combine, aucune ressource publicitaire ou sponsoring ne seront admis comme ressources….légales

Article 12 – En prévision du prochain changement de la monnaie qui se voudra unitairementeuropéenne et dans le cadre de ses responsabilités, il faudra entendre de la part des adhérents que le trésorier (trésorière) puisse les interpelleren leur disant :"MONTREZ-MOI L’ECU" : Cette information vise à ne pas interpréter ses propos comme déplacés ou obscènes !!!!!

 

MODIFICATION – DISSOLUTION

 

Article 13 – Si certains adhérents veulent modifier les statuts, ils pourront en faire la demande à la condition que cela ne change pas le sens de la marche.

Article 14 -  Le Groupe pourra se dissoudre facilement. Fort de cette information, il lui sera conseillé de ne pas rester trop longtemps dans l’eau !!!!!. La dissolution pourra s’opérer conformément aux principes physiques et chimiques qui régissent la nature, dès lors que le Groupe se mettra à marcher de travers.

Article 15 – Les présents statuts sont adoptés le 4 Janvier 1992. La Préfecture du vaucluse s’en saura jamais rien, car il ne seront jamais déposés dans ses services conformément au sens de notre démarche. Cependant ils serviront de repère à quiconque viendrait à perdre la boussole

 

                  

*Norbertine : Du nom de Norbert de Xanten, rénovateur au XII siècle de l'ordre des prémontrés, appelé alors : Ordre des Norbertins.

 

** Li Esclops : Chaussures en bois. Sabots

 

*** D'un moulin à l'autre

 

                                                          ------------------------------------------------

 

                          

Partager cet article

Repost0

commentaires

jackie 08/12/2012 11:14

Bonjour Marcel, Quel plaisir de lire cet article. On en apprend des détails qui échappent tout au long de la vie, surtout lorsqu'on a pas de mémoire, comme moi.
Que de souvenirs ce lieu évoque, nos sorties le lundi de Pâques à bicyclette avec notre déjeuner sur l'herbe.
Votre groupe de marche "Li Escops" est super, l'entente entre vous avec des règles que tout le monde a du accepter durera longtemps, je vous le souhaite.
Il me reste à goûter cet élixir du Père Gaucher. Merci pour cette belle description de Frigolet avec des photos magnifiques.
Bon week-end Amitié jackie

Marcel Tauleigne 08/12/2012 12:44



 Saint Michel de Frigolet a été, en des temps devenus aujourd'hui anciens pour moi également, le théatre de Lundi de Paques aux souvenirs joyeux. Nous y espérions la venue au rendez de celle
dont le "baratin " pour la convaincre durait parfois des semaines... pour enfin obtenir un consentement truffé de promesses.....au cas où le grand air lui aurait fait perdre la tête.


Ce lieu reste un endroit priviligié pour nos randonnées d'hiver. Il y reste encore des sentiers à découvrir et il se trouve à peu de distance de chez nous.


Bon dimanche



Présentation

  • : Le blog de Marcel Tauleigne
  • : Il s'agit d'un blog dont l'objectif principal sera de présenter mes occupations de loisir. Mon travail d'écriture, ma peinture, ainsi que ma passion pour le sport,dont je m'apprète à commenter certains souvenirs.
  • Contact

Recherche