Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 19:01

                        Randonnée avec les Esclops            Randonnée avec les Esclots

 

                           De St Maximin à Uzès

 

                  Si vous êtes l’une ou l’un des lecteurs fidèles de mon blog, vous l’aurez compris, je me balade entre deux associations de marcheurs. Les Galéjaïres*, club de Barbentane, superbe village des Bouches du Rhône au passé très ancien et les Esclops*, rassemblement qui regroupe pour partie, du personnel hospitalier à la retraite d'un établissement de Montfavet, dans le Vaucluse.

 

                               Rando-du-4-Mars.St-Maximin---Uzes-025.jpg

 

Ce dimanche 4 Mars, c’est le printemps qui nous accueille à St Maximin, petite bourgade du Gard. Sur le bord du chemin un amandier en fleurs en atteste la venue malgré la rigueur du climat de ces dernières semaines.

 

                              Rando-du-4-Mars.St-Maximin---Uzes-009.jpg

 

À peine quelques centaines de mètres parcourus, une Capitelle vient rappeler que nous sommes aux portes des Cévennes. Comme j’ai eu l’occasion de le développer dans un texte précédent, les Capitelles sont les jumelles des Bories construites aux alentours de Gordes en particulier, et plus largement, éparpillées dans les Monts de Vaucluse

 

                           Rando-du-4-Mars.St-Maximin---Uzes-011.jpg

 

Le chemin est bordé de murs montés en pierres sèches, coiffés de lauzes empilées avec méthode. Il s’agit d’un procédé de construction destiné à lier l’ensemble et qui en outre, présente un semblant d’obstacle aux animaux qui voudraient le franchir.

 

Au sol, une grande dalle calcaire présente une multitude de coquillages et animaux marins fossilisés.  Alors que certains membres du groupe s’arrêtent pour en identifier les espèces, des exclamations se font entendre. 

 

                                 P1030476

 

-C'est pas possible s'écrie E...., la mer à cette hauteur, mais c'était quand?

-Mais non E....., c'est suite au Big-bang....quand la terre a explosé, que la couche terrestre s'est soulevée..... Cet endroit marque l'emplacement de ce qui fut un océan. Ce que l'on voit aujourd'hui, c'est le fond avec une représentation de poissons et de crustacés qui vivaient dans ses eaux. Il y eut un tel remue-ménage que ce qui se trouvait en surface s'est retrouvé sous la terre et vice-versa........

Après avoir quitté le site, les commentaires se prolongèrent encore sur quelques dizaines de mètres, E…. voulant encore obtenir d'un savoir que paraissait détenir son interlocuteur.

La campagne que nous traversons renaît des cendres d’un hiver qui fut en ces lieux, particulièrement dur pour la région. Cependant toute la végétation ne se relèvera pas malgré les beaux jours annoncés. Les plantes grasses du type cactée ou les Aloès, qui poussent à l’état libre au milieu de la garrigue se retrouvent terrassés au sol. L’espoir de les voir à nouveau arborer, tout au moins pour cet été, leurs grandes hampes de fleurs blanches me parait fort compromis. Les oliviers, pour la plupart, ont souffert suite à des températures qui sont descendues en dessous de moins quinze degrés. Par la suite et pendant des semaines, le Mistral lancé à des vitesses folles, a déchiqueté ou grillé ce qui restait de leur feuillage.

Les drailles se font tantôt larges, tantôt étroites selon la nature du terrain. Le groupe se faufile à travers les chênes verts et des rochers vieux de plusieurs milliers d’années. Exposés à toutes les intempéries, ils ont prit des formes particulières et bizarroïdes

 

 

Rando-du-4-Mars.St-Maximin---Uzes-014.jpg.             P1030499.JPG

 

Alors qu'il s’agit d’une sente, donc non carrossable, un portillon annonce l’entrée qui ouvre sur un cabanon autour duquel apparaissent des signes de vie. Je me réjouis à l’idée que des personnes habitent manifestement là, n’hésitant pas à parcourir à pied la distance qui les sépare des lieux où se ravitailler. Un artiste peut être ? Où bien l’un de ceux qui veulent encore croire possible un retour vers ce qui était la vie d'avant! 

 

                           P1030502.JPG

 

Encore plus loin, pour ce que sont des vestiges du temps, nous croisons un bloc rocheux singulier. Naturellement creux pour une partie de son volume, il présente une fente en forme de meurtrière, laquelle est le résultat de la main de l’homme. Positionné au carrefour de plusieurs chemins permettant d’accéder à la ville voisine, il a sans doute dû, par le passé, servir de tour de garde.

Uzès, de loin, pointe déjà ses monuments, dont le château Ducal, construit sur un ancien camp romain. 

 

                               P1030505

 

D'anciennes carrières de pierres font état d'une très vieille activité. À n'en pas douter, ces lieux ont été exploités par les Romains pour y extraire les matériaux nécéssaires à la construction de la première ville. Surprise fort agréable est de constater, contrairement à l'usage habituel qui en est fait, que ce site désaffecté ne fait pas office de décharge sauvage. Des artistes sculpteurs viennent s'y essayer, alors que d'autres y expriment un vrai talent.

 

                                 P1030506

 

 

                                           ****************************************** 

 

                                                À propos d'histoire.....                                      

 

 

                                   P1030534

 

                                                                   

            La Vicomté d’Uzès a été érigée en Duché en 1565 par Charles IX. Le Comte de Crussol, Prince de Soyons a, à la cour, préséance sur toutes les maisons nobles de France. Sa puissance était alors grande. Par la suite, durant des siècles, divers revers de fortunes, mais également pour des raisons de disgrâce, le château Ducal changera de propriétaires à maintes reprises. C’est à partir de 1951 que la Marquise de Crussol récupère le Duché avec l’aide du ministère des Beaux Arts. Au cours des années 1964/1965 la famille obtient, d’André Malraux, la possibilité de racheter la propriété de ses ascendants. Depuis, de nombreux travaux et le rachat de mobiliers d’époque ont redonné au château sa noblesse d’antan.

Aujourd’hui, c’est Jacques de Crussol d’Uzès qui est le 17e Duc de ce qui reste l'un des  derniers Duchés de France dont les propriètaires portent le nom de leurs ancètres batisseurs.

                                                      *************************

 

L’histoire d’Uzès, évoquée succinctement à travers son Duché, aussi noble soit il, ne sera pas pour moi le clou de la randonnée. Le Panthéon du jour se trouve à l’extrémité de l’espace de plein air situé en contrebas de la ville. Il peut paraître modeste au regard du passé que je viens d’évoquer et dont chacun peut y trouver matière à épiloguer.

Il faut avoir envie de le voir ce lieu, de faire cette découverte, qui voici deux mille ans permit aux Romains de mettre en évidence l’un des éléments de leur génie. Je veux parler de celui concernant leur méthode de calcul, celui des mesures. Calcul des pourcentages en l’occurrence. 

 

                          Pont du Gard

                                                                                                                                                                                  P1030527.JPG

 

                                          P1030525.JPG

 

 En effet, c’est de cet endroit baptisé La Fontaine d’Eure que démarre la conduite d’eau construite par les Romains en direction de Nemaussus, Nîmes aujourd’hui. Cette entreprise reste célèbre, en particulier, grâce au Pont du Gard qui permettait à la conduite de franchir le Gardon. Mais il y a une autre raison qui fait de l'ensemble de cet ouvrage une parfaite réussite.  Grâce en particulier à un pourcentage de pente minorée à l’extrême finesse, jugez en donc !

 

                       P1030516.JPG

 

-Cinquante kilomètres de distance avec pour pari d’amener à destination de l’eau sur une dénivelée totale de seulement 12 mètres,183. Soit une pente moyenne de moins de 25 centimètres pour 1000 mètres. Voilà résumé ce qui constitue, encore de nos jours, une performance hors du commun.

 

Je reste, suite à cette révélation technique, comme un enfant qui vient de réussir sa première soustraction. Car si je connaissais l’histoire de cet adduction d’eau comme étant une entreprise d’envergure sans pareille, j’en ignorais le détail qui surclasse ce que sont les ouvrages d’arts qui la jalonne.

 

                                  P1030515.JPG

 

Ils étaient fous ces Romains, mais là pour le coup, c’est du génie. ! Mais comment ont-ils fait pour atteindre une telle précision ? Comment ont-ils fait pour visionner le terrain sur l’ensemble de la distance à parcourir afin d’en prévoir les ressauts à passer, alors que l’ouvrage ne comprend pas de siphon 

Des vestiges relativement bien conservés attestent encore du départ de l’ouvrage. Sur une longue partie de son parcours, des traces, outre le Pont du Gard, peuvent se suivre jusqu’à Nîmes.

 

Le pique-nique traditionnel a lieu dans ce magnifique parc, tout près de cet endroit qui ce matin me rappelle au bonheur de la balade, quand au-delà de faire fonctionner ses jambes, elle apporte en bonus matière à s’enrichir de connaissances ou de rappels à ce que nous pensions savoir.

 

                             P1030528.JPG

 

                             P1030522.JPG

 

 Merci à Pierre et à René pour leur initiative. Merci pour nous avoir conduit vers ce lieu qui, pour ma part, a donné, au delà de la rencontre et de la convivialité, un sens additionnel à ma journée.

Comme le dit mon amie Aimée devant quelque chose qui l’émeut d’étonnement :

"À veire de tant bello cause, sièu esbalausi* "

                                     

Notes

 

*Galéjaïres : Personne réputée comme blagueuse.

*Esclots      : Sabots.

* À veire de tant bello cause, sièu esbalausi :  A regarder des choses aussi belles m'inondent de sentiments diffus parmi lesquels: l'émerveillement.

Pour la pronociation: ''A veïrè dé tant béllo caouse, siou esbalaousi''.

 

Les photos sont de Simone.O

 

Merci pour le service rendu. Mon appareil est tombé en panne de batterie ! 

 

                                 P1030519.JPG         

 

                                 P1030520                                                                                                            

 

 Belle façon de redonner une vie à des arbres morts

 

 ______________________________________

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcel Tauleigne - dans Randonnées Pédestres
commenter cet article

commentaires

clovis simard 24/03/2012 01:40

fermaton.over-blog.com

TAULEIGNE 10/03/2012 10:08

Les randonnées que l'on peut effectuer dans la région nous conduisent souvent à traverser des sites que des hommes ont ouverts voici des milliers d'années. Bien que abordé superficiellement, tout
ceci me conduit à m'intéresser à leurs passages sur lesquels ils ont laissé des réalisations d'une grande ingéniosité. Certes, toutes ne sont pas à glorifier, telles que les arènes par exemple,
mais sur ce registre, il se fait aujourd'hui encore bien plus abominable.....

Francis 09/03/2012 09:12

Merci Marcel, superbe balade riche de découvertes. Décidément ces romains qu'on dit fous dans les BD ont beaucoup apporté, comment tracer, et respecter une si faible pente dans un terrain accidenté
? Sans hélicoptère et laser, nous serions bien en peine aujourd'hui ! Chez nous aussi le froid et le vent ont brûlé quelques feuillages, j'attends le vrai printemps pour voir comment nos haies vont
s'en remettre.

jackie 08/03/2012 16:16

Bonjour Marcel, une fois de plus je suis heureuse de lire le récit de cette belle randonnée, vous savez expliquer avec tant de détails ce que vous ressentez devant ces paysages uniques.
Beaucoup de précisions m'étaient inconnues, c'est vrai que les Romains nous ont laissé des traces qui nous laissent encore admiratifs.
J'ai retrouvé des paysages Ardéchois, c'est vrai que l'Ardêche n'est pas loin.
Uzés est une belle ville, avec un patrimoine qui mérite d'être visitée.
A bientôt pour d'autres sorties. Amitiés jackie

Présentation

  • : Le blog de Marcel Tauleigne
  • Le blog de Marcel Tauleigne
  • : Il s'agit d'un blog dont l'objectif principal sera de présenter mes occupations de loisir. Mon travail d'écriture, ma peinture, ainsi que ma passion pour le sport,dont je m'apprète à commenter certains souvenirs.
  • Contact

Recherche