Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 22:47
                                                                                                                                                                       

D'un moulin à l'autre.....

 

                                                                                                                                                         moulin de Barbentane. Photo de Michele. P 

 

Le moulin de Brétoule. Photo de Michéle. P

 

       Moulin à farine, moulin à poivre, moulin à eau, moulin à huile, moulin à musique, moulin de mon coeur. Que de moulins évoqués pour arriver à mon propos qui veut en fait vous relater les aventures du groupe des Galéjaïres de Barbentane. En effet, la décision avait été prise qu'à la sortie des fêtes, notre randonnée de "décrassage" se ferait autour des moulins de la Montagnette .

 

       Ce dimanche 2 janvier 2011, dix huit pèlerins : je trouve que c’est joli comme appellation pèlerins, d'ailleurs la démarche s'y prête, se sont retrouvés au pied du moulin de Barbentane pour faire pénitence de leur surcroît de table. Certains vous diront qu’ils ne sont là que pour le plaisir, et même si plaisir ils prennent, il y a lieu dans douter !! Moi je sais qu’ils ont à se faire pardonner auprès de leur foie entre autre, pour la maltraitance qu’ils lui ont fait subir  !!!

 

       Promenade de santé, le qualificatif s’impose compte tenu de ce que je viens de vous révéler au sujet de ces repentants conscients d’avoir trop festoyés au point que certains confessent avoir la langue épaisse !!. C’est d’un pas manquant d’assurance et pour cause, qu’ils parviennent, essoufflés, aux abords de la montagnette ou face à eux se dresse l’objet de leur première halte, l'un des monuments emblématiques du village ....../.

 

 

 Le moulin de: 13570 Barbentane

 

                                                               Peinture de Jo Ollier

 

 

                                    Le moulin de Bretoule, nom qui cache une histoire vieille de prés de deux cent cinquante ans, fut construit 1774 par un aubergiste : Pierre Deurieu et Louis Berlandier, meunier de son état. Ce dernier ayant des problèmes d’élocution fut surnommé Bretoule, du verbe Provençal brétounéja, qui désigne quelqu’un qui bredouille. Autrement dit, monsieur Berlandier était bègue !                                           

      Pour la deuxième étape, l’objectif visé restait les clochers-tourelles de l’abbaye de Saint Michel de Frigolet. Le chef du groupe, un Parisien, visiblement en mauvaise entente avec sa carte, nous fit prendre des chemins dont il reste à leur trouver un nom, car ils ne figurent sur aucun tracé répertorié sur la Michelin,  au vingt cinq millième, s’il vous plaît.... 

          

                                                            Abbaye Saint-Michel-de-Frigolet

      Tout en sachant que les chemins mènent tous à Rome, le groupe n’était pas rassuré, d’autant que la capitale de la papauté n’est pas au programme de la visite !!. Enfin le son des cloches annonce la proximité du lieu de recueillement où de nombreux autres pèlerins, mais endimanchés, se dirigent vers l’office de la rédemption en vue de se faire absoudre, eux aussi sans doute, pour quelques excès de ripailles.

       Même si la tentation fut forte d’aller s’assoir confortablement dans l’une des chapelles du lieu, ne voulant pas céder à la facilité, le groupe fort de sa détermination repartit sur ses chemins de pénitence.

 

                                                         Le moulin de Bonnet à Boulbon

 

       Marchant en direction du moulin de Bonnet, préalablement repéré comme emplacement prévu pour l’arrêt du pique-nique, un phénomène inhabituel pour cette région plutôt aride, est apparu. En effet, des sources d’une eau claire se sont mises à couler sous nos pieds. Manifestation bizarre que cette eau semblant sortir de nulle part. L’étonnement du groupe laissa rapidement place à l' interpellation, à une prise de conscience. Le doute à présent n’était plus possible

       Il s’agissait bien d’un appel, que dis-je, d’un cri de mise en garde contre les tentations, les pièges que devaient préparer Satan en vue d’entraîner ce monde à se parjurer dés les fesses posées en vue du lieu de pique-nique, dés que la soif allait les titiller.

      Il faut vous dire qu’ils s’étaient promis de faire abstinence et diète de tout ce que la morale réprouve en pareille circonstance. Mais le Diable n’avait pas encore joué toutes ses cartes. Il connaît bien les lascars, il sait comment user de ruses pour entraîner dans la forfaiture cette équipe de joyeux lurons qui a le coude léger et porte dans ses bagages de quoi saouler tout un régiment !!

      Mais voilà, et comme tout le monde le sait, nous avons tous notre petit Ange qui se veut gardien de nos petits débordements. Je pense qu’il est l’auteur de ce signal rédempteur, symbolisant la sobriété comme une invitation à l’acte expiateur. Sa manifestation évidente était là pour rappeler à ses ouailles qu’aujourd’hui, lendemain d’agapes, les flacons sortis du sac à dos, les coups à boire avant le repas seront proscrits par Sainte Dame Modération, son alliée pour la circonstance. .

      Alors pour celles et ceux qui auraient, malgré tout, vu passer Pierre, Paul ou Jacques.......ou Michel, vous proposer quelques productions artisanales sorties d’un alambic, je vous rassure. D’ailleurs je témoigne par cet écrit de votre courage pour avoir su résister à vos penchants habituels. Non, vous n’avez pas pêché. Ce que vous avez cru voir ressemblant à du punch, à l'étiquette marquant en lettres fleuries: "Côtes du Rhône" ou "Côtes du Ventoux", les appels à la tentations lancés par des voix mystérieuses, n’étaient là que  les effets délirants d’une frustration refoulée. Il s’agissait tout simplement, si je puis dire, d’un sournois mirage !!!!

      Surprenante votre bravoure, votre volonté à vous voir lutter contre la gourmandise lors des tournées faites par ces dames, qui sans doute et à leur insu, habitées par un démon tentateur, passaient et repassaient devant vous, proposant chocolats, orangettes et autres sucreries. Vous étiez, tels des héros face au sacrifice, imperturbables, incorruptibles. L'observateur que je fus.... vous dit bravo..

 

       Pour une promenade de santé cela en fut une. Et que dire de ces engagements et promesses au sujet de certaines restrictions quant au régime que l'on a décidé de s'imposer, et dont chacun sait combien il est difficile de les tenir. Que dire de votre stoïcisme, de votre impassibilité devant tant de sollicitations!!! 

       Mais, comme dans certains commentaires de Philippe wandel, où tout est dit et même son contraire,  pour ce qui concerne mes affirmations, amis lecteurs.........., vous n’êtes pas obligés de me croire....

 

      Je peux comprendre qu' en me lisant, vous,  qui étiez les  acteurs dont je parle, combien ma vision du déroulement de cette journée vous parait surprenante.  A tout vous dire, sans doute encore moi même victime de quelques souvenirs de fêtes, ce 2 janvier je vous ai vu d'un oeil bizarre.  C'est là qu’il m’est venu l’idée de commenter ce qui fait la particularité d’un regard que l’imagination se plaît à vouloir travestir.

 

                            À mes amis de ce groupe venus de tous horizons.

 

                             À Paulette et à René, nos Galéjaïres d’honneur.

 

                                     VANOISE-2007---DIAPO-ANNIE-035.jpg                                                                                                                                                                                                                                    

Partager cet article

Repost 0
Published by Marcel Tauleigne - dans Randonnées Pédestres
commenter cet article

commentaires

jackie 06/01/2011 23:08


Bonsoir Marcel,
Quel plaisir j'ai eu à lire votre nouvel article d'un moulin à l'autre. Vous savez écrire ce que vous ressentez, parler de vos amis. Le paysage m'est connu mais je me suis régalée à le lire en
souriant.
Vous passez de bons moments je n'en doute pas à écrire mais nous aussi à vous lire.
Amitié jackie


Présentation

  • : Le blog de Marcel Tauleigne
  • Le blog de Marcel Tauleigne
  • : Il s'agit d'un blog dont l'objectif principal sera de présenter mes occupations de loisir. Mon travail d'écriture, ma peinture, ainsi que ma passion pour le sport,dont je m'apprète à commenter certains souvenirs.
  • Contact

Recherche