Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2014 3 17 /12 /décembre /2014 12:42

                                             Luminessences.       

                           

           Le palais et le Rocher des Domsvus de la Barthelasse.

 

 ___________________________________________________________

 

               Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-5

                                                                Le spectacle est saisissant. Il s’agit d’une scénographie originale et grandiose qui transporte le spectateur hors du temps et de l’espace. Le Palais des Papes, le plus grand palais gothique au monde, accueillait une animation projetée sur les 4 façades intérieures alliant son, lumière, voix et nouvelles technologies. Les pierres du Palais révèlent au spectateur l’histoire des Papes, de la ville et la quintessence du lieu. La Cour d’Honneur s’habille de lumière, plaçant le spectateur au cœur d’images monumentales en haute résolution. Ce dispositif multi vision est appuyé par une bande sonore saisissante diffusée en multipoints. Cette scénographie est réalisée par le créateur des grands succès parisiens comme “La Nuit aux Invalides” et “Au parvis de l’inconnu” mettant en valeur Notre Dame de Paris. Un voyage onirique immerge le public à travers les siècles et les éléments, dans un tourbillon d'images et de sons suscitant tour à tour, surprises et émerveillements.    

 ____________________________

Le palais des Papes : Son origine, son histoire : Sommaire.

 

                           Au XIIIe siècle, avant l'arrivée des papes à Avignon, le rocher sur lequel allait être construit le palais tel que nous le connaissons aujourd'hui, était en partie réservé aux moulins à vent. Il était également construit d'habitations dominées par le palais du Podestat *, non loin duquel se trouvait celui de l'évêque ainsi que l'église Notre Dame des Doms, seuls bâtiments rescapés des constructions antérieures à l'arrivée des pontifes.

          Le palais des papes actuel. À la fois forteresse et palais, il est la plus grande des constructions gothiques du Moyen Âge aujourd’hui debout dans le monde. Au XIV siècle, il symbolise le rayonnement incontestable de l’église sur l’Occident Chrétien. Edifié à partir de 1335, en moins de vingt années, il est l’œuvre principalement de deux papes bâtisseurs, Benoît XII et son successeur Clément VI. Le monument déploie mille cinq cents mètres carrés de plancher, soit en surface, puis en volume, quatre cathédrales gothiques.

 

                Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-44

                 Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-42

         Au début du XIV siècle, en 1309, à l’arrivée de Clément V, premier des Papes s’installant à Avignon, la ville comptait un peu moins de cinq mille habitants, ce qui en faisait pour le Moyen Âge, déjà une citée importante. Au fil des années la population décupla pour monter au chiffre de quarante mille Âmes aux alentours de 1376. Il s’agissait pour l’époque de l’une des villes d’Europe les plus peuplées et la plus cosmopolite du continent.

Sommaire sur le contexte historique de la venue des Papes à Avignon.  

                          Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-9

                          Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-7

                          Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-8

                                   Clément V était un Français né à Villandraut en Gascogne. Couronné Pape à Lyon en 1305, il résida d’abord à Bordeaux, à Poitiers puis à Toulouse avant de venir à Avignon en 1309.

                           Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-6

                           Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-32

          Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-35

          Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-33

           La papauté d’Avignon désigne la résidence du Pape en Avignon. Cette résidence qui déroge à la résidence historique de Rome depuis Saint Pierre, se divise en deux grandes périodes consécutives :

           La première, de 1,309 à 1378, celle de la papauté d’Avignon proprement dite, correspond à une époque où le Pape, toujours reconnu unique chef de l’Eglise Catholique Romaine avec sa cour, se trouvent installés dans la ville d’Avignon au lieu de Rome. La seconde, de 1378 à 1418, coïncide avec le Grand Schisme d'Occident où deux papes rivaux, et trois par la suite, prétendent régner sur la chrétienté. L’un estinstallé à Rome, et l’autre en Avignon.

 

          Pourquoi les papes sont-ils venus en Avignon ?

 

       Depuis 1273, les papes fuyaient la ville de Rome pour plusieurs raisons :

 

            _L’Italie était déchirée entre les Guelfes, partisans du Pape et les Gibelins, partisans de l’Empereur.

           _L’affrontement des grandes familles romaines pour le siège de Pierre.

          _L’installation des papes en Avignon (1305-1376), ville située à la limite du Comtat Venaissin et qui fut une possession pontificale de 1229 et jusqu’en 1791, garantissait au Pape la sécurité, la liberté et l’indépendance qu’il n’avait plus à Rome.

 

                         L’événement fondateur du schisme

 

           Les cardinaux, menacés de mort s’ils n’élisaient pas un italien, élirent à Rome un pape, l’archevêque de Bari : Urbain VI (1378-1389). L’élection fut invalidée par les cardinaux français à cause de l’absence de liberté de choix. Mais le pape élu refuse de démissionner et le conclave, réuni à Fondi, dans la région de Rome élit alors un nouveau pape, CLEMENT VII (Robert de Genève-1378-1394). C’est ainsi que commence le Grand Schisme d’Occident qui divisera la chrétienté durant presque quarante ans (1378-1417). A partir de là, une moitié de l’Europe reste fidèle à Rome et l’autre moitié fidèle au pape d’Avignon.

                                L’incroyable imbroglio…

 

                  Le concile de Pise se réunit en 1409 mais ne parvient pas à régler cette crise, au contraire, il l’aggrave en élisant un troisième antipape supplémentaire: Alexandre V (1409-1410) qui aura lui-même un successeur: JEAN XXIII, anti-pape à Assise. Durant la période du schisme, le pape Clément VII s’est installé en Avignon en 1379 où il restera 15 ans, jusqu’à ce qu’il meure foudroyé par une attaque le 16 septembre 1394. Il sera inhumé en Avignon dans l’église des Célestins. Pour lui succéder, les cardinaux d’Avignon élisent alors le cardinal espagnol Pedro de Luna qui prendra le nom de Benoit XIII (1394-1423). Mais le Royaume de France refuse sa légitimité et le pape s’enferme pendant 5 ans dans le Palais assiégé pour finalement s’y s’échapper en 1403 et se réfugier à l’Abbaye Saint Victor de Marseille. Il négocie avec les papes de Rome (Boniface IX, Innocent VII et Grégoire XII) mais ne voulut jamais abdiquer. Il fut cependant déposé par le Concile de Constance en 1415 mais se considéra toujours comme pape légitime. Il mourra le 29 novem

bre 1423.

                      Comment prît fin le Grand Schisme d’Occident ?

 

           Il fallait bien en finir ! Les évêques réunis en concile à Constance se considérèrent "au-dessus" du pape pour prendre les décisions suivantes :

                Jean XXIII, antipape, est déposé

                Le pape romain Grégoire XII abdique par esprit de paix et pour faciliter le règlement du conflit. Martin V est élu pape le 11 novembre 1417 par un conclave ayant l’appui du concile de Constance. Il s’installe à Rome en 1418, mettant ainsi fin au grand schisme d’Occident qui divisait l’Eglise depuis quarante ans.

                             _______________________________________

 

                              Six conclaves se sont tenus dans le palais d'Avignon qui aboutirent à l'élection de Benoît XII, en 1335, de Clément VI, en 1342, d'Innocent VI en 1352, d'Urbain V, en 1362, de Grégoire XI, en 1370, et de Benoît XIII en 1394.

 

                Le Palais des Papes Photo deJM Rosier.

 

 

            Le palais des Papes actuel est composé de l'imbrication de deux bâtiments, le palais vieux de Benoît XII, véritable forteresse assise sur l’imprenable rocher des Doms, et le palais neuf de Clément VI. Il est non seulement le plus grand édifice gothique mais aussi celui où s'est exprimé dans toute sa plénitude le style du gothique international.

           Il est le fruit, pour sa construction et pour son ornementation, du travail conjoint des meilleurs architectes français, Pierre Peysson et Jean du Louvres, dit de Loubières, et des plus grands fresquistes de l'école siennoise, Simone Martini et Matteo Giovanetti. De plus la bibliothèque pontificale d'Avignon, la plus grande d'Europe à l'époque avec 2 000 volumes, cristallisa autour d'elle un groupe de clercs passionnés de belles-lettres dont allait être issu Pétrarque, le fondateur de l'humanisme. Tandis que la chapelle clémentine, dite Grande Chapelle, attira à elle compositeurs, chantres et musiciens . Ce fut là que Clément VI apprécia la Messe de Notre-Dame de Guillaume de Machault que Philippe de Vitry à son invite, put donner la pleine mesure de son Ars Nova et que vint étudier Johannes Ciconia.

          Avignon présente un paysage urbain grandiose. Dominant la Cité et le Rhône, le Rocher des Doms offre un ensemble monumental exceptionnel constitué du Pont saint Bénezet, des Remparts, du Petit Palais, de la Cathédrale des Doms et des murailles impressionnantes flanquées des quatre tours gigantesques du Palais des Papes. Cet ensemble architectural unique est classé par l’UNESCO : Patrimoine mondial de l’humanité.

               Aujourd’hui, le monument offre aussi au visiteur une animation culturelle régulière tout au long de l’année. Expositions thématiques et pédagogiques, visites à thèmes, concerts y sont organisés. Durant la saison estivale, une grande exposition d’art occupe la Grande Chapelle, alors que les représentations du Festival d’Avignon, créé par Jean Vilar en 1947, se déroulent au mois de juillet dans la Cour d’Honneur du Palais.   

              Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-20

              Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-11

              Les luminissences. Avignon. Le palais des Papes. 2-copie-40

              Le Palais des Papes accueille 600 000 visiteurs par an. Il fait partie des dix monuments les plus visités en France.

                * Le Podestat : Il s’agissait d’un personnage étranger de la citée élu par une assemblée communale locale pour un mandat allant de six mois à un an. Il avait pour mission essentielle de faire appliquer les lois en cours sur la contrée. Etranger, il en était ainsi supposé être le garant  de tout risque de corruption !!

                            Le texte est écrit à partir d'informations recueillies sur le Net.

 

 

                                       _________________________________

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

serrurerie paris 17/02/2015 10:48

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

plombier paris 5 01/02/2015 00:19

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Tauleigne Marcel 02/02/2015 09:46

Bonjour,
Je suis flatté que mon blog ait attiré votre attention. Pour le moment, ne maîtrisant pas sa nouvelle administration je suis''en panne de publication d'articles'' . En attendant de trouver la solution qui me permettra de gérer son fonctionnement, je vous souhaite une bonne lecture de son contenu existant.
Cordialement

jackie 18/12/2014 00:06

Bonsoir Marcel, Merci pour cet article sur le Palais des Papes, l'historique de ce monument est intéressant et instructif, j'ai pris du plaisir à le lire.
Les photos des animations dans la cour d'honneur sur les façades sont merveilleuses. On peut dire que nous sommes gâtés de profiter de ces spectacles.
Les touristes viennent du monde entier, nous, nous l'avons sous nos yeux sans réaliser pleinement cette chance et ce Bonheur.
Merci encore pour tout ce que j'ai appris, même si je ne retiens pas beaucoup, j'ai passé un bon moment.
Bon week-end, amitiés Jackie

Marcel Tauleigne 18/12/2014 00:30



Bonsoir Jackie,


   Toujours fidèle lectrice de mes articles, je vous en remercie. J'ai eu récemment l'occasion de conduire en ce lieu unique des Amis Italiens, ce qui m'a donné l'envie d'en
parler. D'autant qu'avec Josyane nous y sommes allés quelques temps plus tard pour les luminessences. C'est vraiment un très beau spectacle. En relisant l'histoire de cette épopée papale, je
me suis rendu compte que ces représentants du symbole d'amour et de paix se faisaient une guerre farouche !!!! Les temps n'ont hélas pas changés.


 Je vous embrasse.



Présentation

  • : Le blog de Marcel Tauleigne
  • : Il s'agit d'un blog dont l'objectif principal sera de présenter mes occupations de loisir. Mon travail d'écriture, ma peinture, ainsi que ma passion pour le sport,dont je m'apprète à commenter certains souvenirs.
  • Contact

Recherche